PC : Acer s’offre Gateway… qui devrait reprendre Packard Bell

Mobilité

Le constructeur taïwanais de PC se hisse à la troisième place au niveau
international, devant Lenovo.

Fin avril 2007, le président d’Acer – J.T. Wang – précisait que son groupe pourrait racheter un fabricant de PC d’ici trois à cinq mois, entraînant par là même toute une salve de spéculations sur les éventuelles proies de son groupe, dont Gateway, Packard Bell et Fujitsu Siemens. Et bien le constructeur taïwanais pourrait intégrer très prochainement deux de ces fabricants, à savoir l’américain Gateway et le français Packard Bell.

Le premier à entrer dans le giron du groupe devrait être Gateway, le quatrième constructeur américain de PC (qui a effectué un retour en France depuis mi-2006). Approuvée par les conseils d’administration des deux groupes, l’acquisition devrait être finalisée d’ici fin 2007 pour près de 710 millions de dollars.

Packard Bell en prime ?

Un deuxième constructeur devrait le rejoindre à cette occasion. Gateway a en effet simultanément annoncé qu’il entend exercer son droit de préemption* pour s’emparer de toutes les actions acquises en 2006 par Lap Shun (John) Hui dans PB Holding Company, la maison-mère du constructeur français de PC Packard Bell.

Lap Shun (John) Hui est l’un des actionnaires de Gateway depuis le rachat du constructeur de PC d’entrée de gamme eMachines par ce dernier en 2004. Il a offert de céder à Gateway ses parts dans PB Holding Company pour le même montant que celui qui lui était offert par un acteur tiers. Pour mémoire, Lenovo était lui aussi en lice pour l’acquisition de Packard Bell.

Une acquisition qui fait “meuuuh” !

Quatrième vendeur de PC à l’international actuellement (deuxième en France au deuxième trimestre 2007), Acer devrait ainsi ravir à Lenovo sa troisième place sur le podium des constructeurs mondiaux. Avec Gateway, le groupe table sur un chiffre d’affaires de 15 milliards de dollars pour des livraisons annuelles qui avoisineraient les 20 millions d’unités.

Acer affirme que les deux groupes jouissent de complémentarités en termes géographiques. Le fabricant se félicite également de l’intégration de la marque Gateway, qui jouit d’après lui d’une très bonne reconnaissance aux Etats-Unis où elle réalise l’essentiel de ses ventes (3,9 milliards de dollars en 2006). Et de son logo blanc tacheté de noir, proche de l’animal fétiche “historique” de Gateway, la vache.

* Right of First Refusal. Le droit de preemption a été obtenu par Gateway dans le cadre d’un accord de non concurrence signé en juin 2006 avec M. Hui concernant le rachat de Packard Bell à NEC par ce dernier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur