PC – Chromebook : Acer actionne le levier « prosumer »

MobilitéPCPoste de travailRégulationsSmartphones
next-acer-2016
3 0

Du Chromebook 14 au Switch Alpha 12, Acer décline plusieurs de ses produits grand public en des versions « entreprise ».

Éjecté du top 5 mondial des constructeurs de PC aux derniers pointages des principaux cabinets d’études*, Acer peut-il redresser la barre ?

La firme taïwanaise s’en est donné les moyens ce jeudi dans le cadre de son événement annuel organisé à New York.

Windows 10 occupe une place centrale dans l’offre dévoilée à cette occasion. Mais il reste une petite place pour une version professionnelle du Chromebook 14 présenté le mois dernier.

Livrable avec un écran HD (1 366 x 768 pixels) ou Full HD (1 920 x 1 080), le produit embarque un port USB 3.1 Type-C et un connecteur HDMI. Il doté d’un châssis d’aluminium, d’un revêtement Gorilla Glass et d’un clavier anti-éclaboussures (rétroéclairage en option).

La disponibilité est annoncée pour le mois de mai, avec un ticket d’entrée fixé à 249 euros TTC pour le modèle de base, pourvu d’un SSD de 16 Go et de 2 Go de mémoire vive – des capacités respectivement extensibles à 32 Go et 8 Go.

acer-chromebook-14-for-work

Dans la gamme Windows, il y a le Switch Alpha 12, qui sera accessible à partir de 699 euros.

Difficile de ne pas y trouver l’ADN de l’Aspire Switch 12 S officialisé lors du CES 2016. Mais exit les puces Core m, auxquelles se substitue une sélection de processeurs Core i, de l’i3U à l’i7 « Skylake ».

Autre particularité de la machine : un système de watercooling a été préféré à tout ventilateur. Acer propose par ailleurs une version pour les entreprises, distinguée par la présence de Windows 10 Pro et d’une puce TPM.

acer-switch-alpha-12

Au contraire de l’Aspire Switch 12 S, ce Switch Alpha 12 ne peut être livré avec une dalle 4K. On en reste à du 2 160 x 1 440 pixels, avec un maximum de 8 Go de RAM pour 512 Go de stockage sur SSD.

On reste sur le principe d’un clavier détachable (6 mm, 350 g) qui se connecte à la tablette (9,5 mm, 900 g) via une charnière magnétique.

À noter la disponibilité de deux stations d’accueil : l’une en USB Type-C (HDMI, DisplayPort, 2 USB 3.1 Type-C, 3 USB Type-A) et l’autre sans fil, qui prend en charge les interfaces USB, VGA, HDMI et DisplayPort.

Également à partir de 699 euros, l’Aspire S 13 se positionne dans la catégorie ultrabook avec une configuration proche de celle du Switch Alpha 12 : jusqu’à 8 Go de mémoire vive, 512 Go sur SSD et une puce Core i7. Acer met en avant 13 heures d’autonomie, à défaut de pouvoir mettre l’accent sur le gabarit du produit (1,5 mm d’épaisseur pour 1,3 kg).

acer-aspire-s-13

Sur le volet « wearables », la gamme de bracelets est mise à jour avec le Liquid Leap Fit, qui conserve écran et capteur de fréquence cardiaque, avec une autonomie qu’Acer dit « doublée » par rapport au précédent modèle (on peut donc s’attendre à une dizaine de jours).

Xplova, filiale à 100 % du groupe taïwanais, dégaine par ailleurs une nouvelle version de son « compteur intelligent » dédié au cycliste. Elle y ajoute une caméra grand-angle 720p qui peut être déclenchée selon des paramètres tels que la vitesse, les coordonnées GPS ou le rythme cardiaque.

* Acer est notamment devancé par Apple et Asus au baromètre d’IDC. Selon Gartner, en région EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), le groupe a vendu 1,532 million de PC au 1er trimestre 2016, soit 26,4 % de moins qu’un an auparavant.

Crédit photos : Acer & Sergiy Palamarchuk – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur