Le PC reprend vraiment des couleurs en Europe

PCPoste de travailRégulations
marche-pc-europe-t3-2014

Les signes de croissance entrevus sur le marché du PC en Europe se confirment au dernier baromètre d’IDC, avec une progression notable pour le segment des portables.

Porté par une demande en forte hausse sur les marchés dits “matures”, le retour à la croissance se confirme pour l’industrie du PC en zone EMEA (Europe – Moyen-Orient – Afrique).

IDC estime qu’il s’est vendu, au 3e trimestre 2014, 23,7 millions de machines, soit 10,4 % de plus qu’à la même période l’an dernier. Le segment des ordinateurs portables enregistre une progression annuelle à deux chiffres (+ 13,5 %), contrastant avec la chute de 22 % relevée entre 2012 et 2013. En période de rentrée, le grand public s’est montré particulièrement réceptif à cette offre… avec les fêtes de fin d’année déjà en ligne de mire pour certains.

La contribution de Microsoft via “Windows 8.1 avec Bing” a également stimulé les ventes. L’éditeur propose cette version “allégée” de Windows 8.1 aux OEM pour un tarif inférieur à la licence classique, abaissant mécaniquement le prix des PC. Les données remontées dans les canaux BtoC laissent suggérer que l’initiative a particulièrement séduit les étudiants.

Tandis que les ventes progressent légèrement en zone Moyen-Orient – Afrique (+ 2,1 %), essentiellement grâce à des déploiements massifs dans le système éducatif pakistanais, le déclin du marché se poursuit en Europe centrale et de l’Est (- 9 %), dans des conditions politiques et économiques difficiles. Sur ce dernier point, la bonne santé de l’Europe centrale (croissance à deux chiffres pour le quatrième trimestre consécutif) contraste avec la morosité de la Russie et des pays voisins (recul de plus de 10 % pour le septième trimestre d’affilée). La mise en suspens de projets d’Etat n’y est pas étrangère.

En entreprise aussi

Du côté des entreprises, “l’effet Windows XP” – c’est-à-dire le phénomène de renouvellement lié à l’arrivée en fin de vie de cette version de Windows – semble avoir pris fin, tout du moins pour les PME. Les déploiements se poursuivent dans les grands comptes, portant à 12,5 % la croissance des ventes dans les circuits BtoB. A noter la forte contribution des pays méditerranéens impactés par la crise : plus de 30 % de livraisons supplémentaires en Grèce, en Italie et au Portugal ; plus de 40 % en Espagne.

Les trois principaux constructeurs détiennent désormais plus de 50 % du marché. HP conserve sa place de leader avec 5,254 millions de PC vendus (+ 16,8 % en un an), soit 22,1 % de part de marché. Le renouvellement global de l’offre avec un focus sur les formats hybrides a payé pour le constructeur américain.

La plus forte croissance est toutefois à mettre à l’actif de Lenovo : 4,609 millions de machines pour le groupe chinois, c’est 43,7 % de plus en un an, pour 19,4 % du marché. La progression est forte sur le segment grand public, mais le réseau BtoB reste solide.

En troisième position, Acer atteint les 2,854 millions de ventes (+ 37,3 % d’une année sur l’autre), soit 12 % du marché. Dell (4e) vend lui aussi plus de PC qu’il y a un an (+ 6,4 %, à 2,138 millions d’unités), mais sa part de marché recule à 9 % (- 0,3 point). A l’inverse, le Taïwanais Asus dépasse les attentes avec 2,017 millions d’ordinateurs (8,5 % du marché / + 17,4 % entre 2013 et 2014) et une progression notable sur le segment desktop.

idc-marche-pc-t3-2014
Plus de 70 % du marché pour les cinq principaux constructeurs (source IDC).

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les matériaux qui composent les produits high-tech ?

Crédit photo : Mopic – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur