PEA – PME : Pierre Moscovici annonce sa réforme à très haut débit chez Ekinops

EntrepriseManagementNominations
ekinops-plan-PEA-PME-pierre-moscovici

Le ministre de l’Economie et des Finances a présenté son dispositif de PEA-PME dans les locaux d’un spécialiste français des technologies pour réseaux optiques récemment entré en Bourse.

Lors d’une visite organisée dans les locaux d’Ekinops (fournisseur de solutions pour réseaux optiques) à Lannion (Côtes-d’Armor), Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et des Finances, a annoncé la réforme du plan d’épargne en actions ou PEA.

Un projet “visant à à favoriser l’investissement de l’épargne nationale en actions et à créer un nouvel instrument pour le soutien au financement des PME et ETI”, selon Bercy.

Cette réforme, présentée par le ministre comme un “mouvement tectonique de l’épargne nationale”, est censée offrir de nouvelles capacités d’investissement en actions aux épargnants, à diversifier les sources de financement des entreprises françaises et faciliter le développement des PME et ETI.

Sur le site Internet du ministère du ministère de l’Economie et des Finances, il est précisé que cette réforme comporte deux mesures phares qui vont se concrétiser à l’horizon janvier 2014 :
– le relèvement du plafond du PEA de 132 000 à 150 000 euros;
– la création d’un PEA-PME de 75 000 euros. Seront éligibles les actions des PME et ETI cotées, les actions des PME et ETI non cotées, ainsi que l’obligataire de PME et ETI indirectement, via des parts de fonds.

“Entendons-nous bien : il ne s’agit pas de pousser les petits épargnants à aller jouer leur économie au casino boursier. Ce n’est pas ‘Madame Michu boursicote avec sa modeste épargne de retraitée”, a commenté Pierre Moscovici.

“Le PEA-PME est clairement un produit d’épargne destiné à une clientèle avisée afin d’enclencher une dynamique nouvelle d’investissement de l’épargne des particuliers en actions.”

Cette initiative est à lier avec la toute fraîche Bourse des PME (EnterNext, filiale de l’opérateur historique du marché parisien Euronext).

Elle vise à encourager les PME à s’introduire en Bourse.

Pierre Moscovici se fixe comme objectif de “tripler les admissions à la cote de PME en trois ans”.

Transmission optique : Ekinops a levé 6,7 millions d’euros en Bourse
Pourquoi Pierre Moscovici a choisi Ekinops pour effectuer ses annonces sur la réforme du PEA ?Cette société est spécialisée dans les solutions de transmission sur fibre optique pour les réseaux télécoms à très haut débit (technologie 100 Gbit/seconde exploitée par les opérateurs télécoms). Début mai, elle a été introduite en Bourse en levant 6,7 millions d’euros.Les fonds levés sur NYSE Euronext à Paris vont ainsi permettre à l’entreprise d’étoffer ses équipes commerciales et de continuer d’investir dans la R&D malgré “un contexte économique et boursier incertain” admet Didier Brédy, P-DG d’Ekinops.Sur le 1er semestre 2013, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 8,45 millions d’euros (+79% par rapport au 1er semestre 2012).

“A mi-exercice, le chiffre d’affaires semestriel d’Ekinops représente d’ores et déjà 83% du chiffre d’affaires annuel consolidé de l’exercice 2012”, précise une communication financière en date du 22 juillet.

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur