Peer-to-peer : le FDI sort son guide

Mobilité

Sur 16 pages didactiques, le guide Musique et film : Adopte la Net attitude invite les adolescents à respecter les droits de propriété littéraire et artistique.

Après la répression, la pédagogie. Le Forum des droits sur l’Internet (FDI) a remis, aujourd’hui, à Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la culture et de la communication, à Patrick Devedjian, ministre délégué à l’industrie et à François d’Aubert, ministre délégué à la recherche, un guide de bonne conduite à adopter face aux téléchargements de musique et films sur les réseaux d’échanges peer-to-peer (P2P).

Baptisé Musique et film : Adopte la Net attitude, ce guide de 16 pages de conseils pratiques vise à “donner les règles à suivre pour respecter les droits de propriété littéraire et artistique, […] expliquer comment fonctionne l’économie de la création” mais aussi “comment éviter d’attraper des logiciels espions”. Evolution des usages oblige, on ne parle plus de Netiquette mais de “Net Attitude”. Tiré à 450 000 exemplaires, le guide sera distribué gratuitement (dont 300 000 par l’Education Nationale et la Recherche dans le cadre du “Tour de France des collèges”).

Tutoiement de rigueur

La mise en page illustrée, aux propos didactiques dans un style décontracté où le tutoiement est de rigueur est susceptible d’intéresser les adolescents aux risques qu’ils, ou leurs parents, encourent à télécharger et partager illégalement de la musique sur leur ordinateur. Il faut croire que la médiatisation des récents procès d’amateurs d’échanges en ligne ne remplissent pas leur rôle malgré l’exemplarité de certaines affaires. Les adolescents “ne sont pas toujours au fait de l’état du droit en la matière et n’ont pas forcément en tête les précautions à prendre”, estime le FDI dans sa présentation.

Outre les ministères concernés, producteurs, ayants droits, juristes et associations de consommateurs ont validé le contenu du livret financé par les ministères de la Culture et de la Communication, de l’industrie, ainsi que par Vivendi Universal, la Sacem, le Snep et l’Unaf.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur