PentaZip compresse et visualise vos fichiers

Cloud

Un utilitaire de compression et de lecture de fichier particulièrement complet et puissant. Mais son mode de fonctionnement peut dérouter.

PentaZip 4, édité par l’Américain PentaWare, est le seul logiciel de compression et d’archivage de données qui peut se targuer d’avoir avec lui le fameux logo “Designed for Microsoft Windows 98-NT”. Est-ce parce qu’il mobilise plus de place sur le disque ? Toujours est-il qu’il lui faut 15 Mo sur le disque dur, contre 2 Mo pour son principal concurrent WinZip. Pour un utilitaire de compression, ça commence mal… Mais cet espace se justifie par le nombre et la puissance des fonctions qui s’installent avec le programme. A commencer par le nombre de formats reconnus, dont celui des fichiers d’installation de Windows, le fameux “cab”, mais aussi des plus exotique, comme BH, DCL ou Zoo. On appréciera aussi la reconnaissance des fichiers RAR, format précieux pour les énormes archives. Arc, arj et Lha/Lzh sont présents, en natif.

PentaZip fonctionne selon le modèle de l’espace de travail : une grande fenêtre en héberge plusieurs autres, une par archive ouverte. Un peu déroutante au début, cette présentation se révèle très pratique dès lors qu’on est amené à faire des longs travaux de rangement et d’archivage sur le disque dur. Bien sûr, les principales opérations d’archivages sont accessibles aussi par l’Explorateur Windows, simplement en appelant, par le bouton droit de la souris, le menu contextuel du fichier concerné.

PentaZip dispose d’un visualisateur intégré, mais qui s’ouvre dans une fenêtre différente de celle de l’espace de travail. Ce visualisateur joue également le rôle d’espace de travail. Attention, avec deux espaces, disposant chacun de leurs fenêtres internes, on finit par être submergé ! Mais ce visualisateur est d’une rare puissance : il reconnaît plus de 40 formats de fichiers, dont quasiment tous les types d’images, mais aussi les documents Word, WordPerfect, Works… Des essais réalisés avec des documents Excel ne se sont pas révélés concluants. Documents trop complexes s’abstenir. Par contre, cet aperçu est idéal pour vérifier un contenu sans enclencher de macro-virus.

Parmi ses autres bons points, PentaZip dispose, justement, d’une fenêtre de scripts, afin d’enregistrer les actions répétitives. Ainsi que, pour continuer dans la même voix, d’un module Automate, pour programmer des actions. Parfait pour les lourds archivages de nuit en entreprise. PentaZip sait encore réparer des archives défectueuses, effectuer des conversions, rechercher des fichiers à l’intérieur d’une archive, créer des documents auto-extractibles, ou s’associer avec n’importe quel anti-virus. Enfin, selon l’éditeur, sa vitesse de calcul est 10% plus rapide que celle de ses concurrents.

L’omniprésent WinZip trouve donc en PentaZip un très sérieux concurrent, même si l’approche globale en est un peu ardue. Mais, même si c’est un détail, on regrettera que les icônes de PentaZip soient aussi laides…

Pour Windows 9x et NT uniquement. Une version d’évaluation, en français, est disponible sur le site officiel. PentaZip coûte 350 francs (53 euros) TTC.

Pour en savoir plus : le site de PentaZip


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur