Pénurie d’essence : Carbeo.com est tombé en panne sèche

Cloud

En raison d’un afflux de visites, Carbeo.com, qui recense les stations-essence fermées ou en pénurie de carburant, est tombé en rade. A côté, son exploitant évoque “une attaque”.

Carbeo.com a du mal à tenir son challenge. C’est le premier site de comparaison des prix du carburant à avoir développé une carte interactive qui recense les stations-service fermées ou en pénurie de carburant.

L’application cartographique a été mise en ligne dès dimanche midi et elle a bénéficié d’une certaine visibilité depuis le site Internet de la radio RMC.

“On a des petits moyens. Mon technicien a travaillé ce week-end”, déclare Franck Ibled, un des gérants de la petite société Fuel Media Service (quatre personnes) qui édite Carbeo.com.

Mais, entre la fin du week-end et le lundi matin retour au boulot lundi matin, Carbeo.com n’a pas tenu le choc.

Le service en ligne, hébergé chez OVH, est rapidement saturé en raison de l’afflux de trafic.

Difficile d’y accéder lundi matin à partir du créneau horaire 10h30-11h00, reconnaît Franck Ibled.

Sur la carte de Carbeo.com, on recense 519 stations-service, rencontrant des soucis d’approvisionnement. 300 autres sont en attente.

“Honnêtement, je ne sais pas quand le service sera remis en ligne”, explique notre interlocuteur.

Tout aussi gênant : un défaut de sécurité sur la page d’accueil de Carbeo.com a été observé dans la nuit de dimanche à lundi.

A tel point qu’un outil anti-virus comme Norton ou qu’un navigateur comme Firefox refusait de le considérer comme un site Internet fiable.

“Nous avons été l’objet d’une attaque cette nuit. Nous ne savons pas d’où elle provient”, déclare Franck Ibled. “On est en train de déposer plainte. On termine l’investigation.”

En attendant, la concurrence s’organise un peu mais rien de vraiment spectaculaire. Automoto.fr, le site Internet du magazine de TF1, propose ainsi un forum pour trouver les bons plans.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur