Pépinière Azure : Microsoft veut faire germer des projets cloud

CloudEntrepriseStart-up
microsoft-pepiniere-azure

Après une phase pilote, Microsoft ouvre officiellement la Pépinière Azure, destinée à accompagner le développement de projets sur sa plate-forme cloud.

Voici quelques semaines, Nicolas Gaume prenait le relais de Jean Ferré au poste de directeur de la division Developer eXperience (DX) chez Microsoft France.

Recruté pour promouvoir, auprès de l’écosystème français, les plates-formes et outils de développement du premier éditeur mondial, l’ancien P-DG du studio Kalisto Entertainment prend également en charge les programmes d’innovation et de soutien à l’entrepreneuriat. C’est-à-dire BizSpark, Microsoft Ventures, Imagine Cup… mais aussi la Pépinière Azure.

Cette dernière sort aujourd’hui de sa phase pilote lancée en septembre 2014. Inscrite dans la lignée de l’Accélérateur Windows lancé en 2012 et qui a permis de faire émerger des profils de développeurs (les “Dev Heroes“), elle a vocation à soutenir la construction de projets sur la plate-forme cloud Microsoft Azure.

Destiné aussi bien aux start-up qu’aux développeurs et aux professionnels de l’informatique, le programme inclut, pour chaque participant, une aide personnalisée à distance et un suivi en continu avec support technique, avec des formations sur l’architecture et l’optimisation.

Au-delà de ce coaching individuel, les entrepreneurs auront l’occasion de participer à des rencontres avec des experts Microsoft et d’accroître leur visibilité via différents canaux : partenariats médias, présence sur le Web et les réseaux sociaux… et pour les projets les plus avancés, une promotion commerciale. Laquelle se traduira par une prise de parole lors d’événements comme les TechDays (l’édition 2015 se déroule actuellement, jusqu’au 12 février).

En un peu plus de cinq mois, 140 projets ont rejoint la Pépinière Azure. L’objectif est d’arriver à 400 d’ici à cet été, en se concentrant aussi bien sur le développement d’une infrastructure (stockage, sauvegarde, machines virtuelles) que le déploiement d’applications Web ou mobiles.

L’inscription se fait sur un site Internet dédié en renseignant le nom de la société et quelques éléments sur le principal dirigeant (nom, prénom, fonction exacte, e-mail et numéro de téléphone). Un membre de l’équipe DX contrôle les informations et assure la mise en relation avec les experts les plus compétents en fonction de la problématique.

Les start-up qui n’ont pas encore rejoint BizSpark – programme d’accompagnement lancé en 2008 – sont invitées à le faire pour bénéficier de 115 euros de crédit par mois pendant 3 ans sur les comptes Azure (jusqu’à 5 par entreprise). Même remise pour les abonnés MSDN.

Crédit photo : Shutter_M – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur