Pharmasimple.com voudrait prouver la beauté de son modèle en Bourse

E-commerceEntrepriseLevées de fondsMarketingStart-up
pharmasimple-levee-fonds
3 3

Après une troisième levée de fonds d’un million d’euros, Pharmasimple (parapharmacie en ligne) envisage une introduction sur le Marché Libre sur Euronext Paris.

Pharmasimple, d’un nom d’une société belge exploitant une parapharmacie en ligne sur les marchés France et Benelux, vient de boucler une levée de fonds d’un million d’euros.

Le financement provient des fondateurs (Michael et Annabelle Willems) et des fonds déjà présents dans le capital (News Invest et Sopromec Participations). Parallèlement à cette opération financière, Pharmasimple bénéficie d’une aide de 500 000 euros de la part de la Région Wallonne.

Après ce troisième tour de table, Pharmasimple envisage une introduction sur le Marché Libre sur Euronext Paris pour accélérer leur déploiement au niveau européen.

Depuis la création de la société en 2010, Pharmasimple avait déjà levé 1,1 million d’euros. L’officine de parapharmacie sur Internet revendique plus de 300 000 clients et plus de 120 000 commandes par an. En 2015, le chiffre d’affaires s’élève à 7 millions d’euros (+58% par rapport à 2014).

Sur un marché gigantesque (4,3 milliards d’euros en France selon le cabinet d’études Xerfi), une très mince proportion des achats en parapharmacie est réalisée sur Internet : 2% (contre une moyenne dans la tranche 5 – 10% pour les autres pays européens).

C’est compliqué de percer au regard de la forte densité d’acteurs : on recense 280 parapharmaciens en ligne (30% d’entre eux réalisent 75% des ventes).

Le concurrent Newpharma (d’origine belge également) avait acquis le site français MonGuideSanté en 2014 puis Paraseller.fr et Parafemina.com en 2015 pour accélérer le pas.

En France, sur fond de règlementation bancale pour faire la jonction entre la parapharmacie et la pharmacie, 1001Pharmacies (8 millions d’euros levés en novembre 2015) poursuit son développement tandis que le portail de santé Doctissimo poursuit l’exploitation de son corner e-commerce : Doctipharma.

(Crédit photo : Pharmasimple)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur