Philips paie VLSI au prix fort

Régulations

Le groupe néerlandais a scellé l’acquisition du fabricant californien de semi-conducteurs VLSI pour un montant de 21 dollars par action, soit la bagatelle d’environ 1 milliard de dollars.

Après avoir longtemps dénigré l’offre de rachat hostile de Royal Philips Electronics, le fabricant américain de semi-conducteurs VLSI a fini par accepter l’opération. Le groupe néerlandais a toutefois dû concéder un effort financier en faisant passer l’offre de 17 à 21 dollars par action, ce qui porte le montant de l’acquisition à environ 1 milliard de dollars. “Après avoir examiné les informations confidentielles de VLSI et rencontré sa direction, nous avons conclu qu’il y a avait une valeur ajoutée dans cette compagnie. VLSI a exactement la technologie, le savoir-faire et les gens en place pour renforcer notre stratégie”, indique dans un communiqué Arthur van der Poel, président de Philips Semiconductor. Le Pdg de VLSI, Alfred Stein, lui a rendu la politesse en soulignant : “Nous sommes très heureux que l’examen de l’opération ait apporté un bon accord pour nos clients, pour nos partenaires, pour nos employés et, par-dessus tout, pour nos actionnaires”.

Pour en savoir plus :

* http://www.vlsi.com

* http://www-us.semiconductors.philips.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur