Philips s’associe à Visa dans le paiement sans fil

Mobilité

Acheter un morceau de musique, une place de cinéma ou un billet de train non pas en sortant son porte-monnaie mais son PDA, tel est l’objet de la démonstration effectuée par Philips grâce à sa technologie Near Field Communication.

Le constructeur néerlandais Philips a fait la démonstration au CES 2004 (Consumer Electronics Show) de sa technologie Near Field Communication (NFC) associée au système d’authentification de paiement Verified by Visa. Rappelons que le NFC, développé conjointement avec Sony (voir édition du 6 septembre 2002), permet des échanges de données sans fil à de très courtes distances (10 centimètres environ) entre deux appareils équipés des puces adéquates, à raison de quelques centaines de Kbits/s.

Achat électronique instantané

L’association avec Visa vise à permettre l’achat électronique et instantané de biens dématérialisés comme de la musique ou des places de spectacle à partir d’un terminal mobile, d’un téléphone ou d’un PDA. Concrètement, une transaction pourrait s’effectuer selon le scénario suivant : en approchant un PDA d’une affiche (ou n’importe quelle borne équipée d’une puce NFC), le terminal procède, après identification de son propriétaire, à l’achat d’un titre musical. Ensuite, il suffit de pointer le PDA vers un appareil de lecture musicale (chaîne Hi-Fi, ordinateur…) disposant d’une connexion Internet haut débit pour écouter et, éventuellement, télécharger le morceau musical acheté. Le fichier n’est donc pas téléchargé directement sur le PDA mais seulement les informations liées à la transaction.

Philips souhaite généraliser les puces NFC à une large gamme d’appareils mobiles et Visa pourrait en faire bénéficier une nouvelle génération de cartes de crédits. Pour les démonstrations, Philips s’est associé le concours d’Universal Music France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur