Philips se met au diapason

Cloud

Philips investit un peu plus le marché des technologies informatiques. A l’occasion du CeBit, il présente trois cartes son de type home cinema et, bien sûr, le jeux d’enceintes qui les accompagne.

Philips, l’inventeur du compact disc et l’un des principaux acteurs du DVD, se lance dans le son “informatique” déjà occupé par les Creative Labs, SoundBlaster, Diamond, Guillemot, Yamaha, et autres Terratec. Le constructeur néerlandais propose trois modèles de cartes son PCI réunies sous l’appellation Edge (un terme très à la mode puisqu’il désigne déjà la norme 2,5 G des téléphones mobiles et un modèle de PDA Handspring).

L’Acoustic Edge permet de transformer un micro-ordinateur en véritable système Home Cinema sans nécessiter de décodeur. Elle autorise la lecture du son de CD, MP3, Midi, DVD et jeux vidéo sur six canaux distincts (5.1 voies). Le processeur (modestement intitulé “Thunderbird Avenger”) permet de traiter 96 flux 3D simultanément. La carte est compatible avec les API DS3D et A3D 1.0 et les extensions d’environnement EAX 1.0 et 2.0 et I3DS2. Cette carte haut de gamme est proposée à 1 990 francs. La carte Seismic Edge emprunte ses caractéristiques à l’Acoustic mais nécessite un décodeur numérique pour le traitement sonore en sortie analogique. D’où un prix ramené à 690 francs.

Enfin, la Rythmic Edge satisfera les joueurs et autres “mélo-vidéomanes” qui savent se contenter d’un traitement sur quatre canaux. Selon le constructeur, même avec deux enceintes uniquement, la Rythmic simule un son 3D “à fort impact”. Construite également autour du ThunderBird Avenger, elle offre 96 flux 3D simultanément, 256 voix Directsound, 576 voix Wavetable et les algorithmes 3D pour 2 ou 4 voies. Le tout pour 490 francs. Mais ces cartes ne restitueront réellement leur puissance que si elles disposent d’un système multivoie. Et ça tombe bien car Philips propose une nouvelle gamme de haut-parleurs. La 2.600 Compact Surround Power offre un système de haut-parleurs Dolby pour carte son 5.1 pour une puissance de 50 watts (890 francs) répartie sur 2 satellites avant, 2 arrière, 1 centrale et 1 caisson de basse. Le 2.500 produit un son ambiant sur 4 haut-parleurs et 1 caisson de basse (690 francs). N’en profitez pas pour faire râler les voisins pour autant.

Pour en savoir plus : Le site de Philips (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur