Photo : la guerre des mégapixels est terminée

Mobilité

Les constructeurs d’appareils photo se concentrent désormais plus sur les fonctionnalités que sur les capacités du capteur d’image.

Selon des sources industrielles interrogées par VNUnet.com, l’apparition sur le marché d’appareils photo à 5 Mpixels (5 millions de pixels) à des prix relativement bas a mis un terme à la “guerre des mégapixels à laquelle on assistait depuis quelques années. “Des appareils équipés de capteurs entre 5 et 8 Mpixels suffisent déjà à la plupart des utilisateurs”, a déclaré un porte-parole de Premier Image Technology, l’un des plus grands fabricants mondiaux d’appareils photo numériques.Selon lui, la concurrence a amené les prix des appareils 8 Mpixels les moins chers à moins de 300 dollars et même les fabricants de modèles compacts d’entrée de gamme devraient bientôt leur ajouter des fonctionnalités, comme un stabilisateur d’image ou un zoom optique plus puissant, afin d’attirer le chaland. La moitié des foyers américains possède un appareil photo numérique et les marchés européen et asiatique sont également saturés, selon une récente étude de la société taiwanaise Market Intelligence Center.Plus de fonctionnalitésEn ajoutant des fonctionnalités à leurs nouveaux modèles, les constructeurs espèrent pousser les consommateurs à renouveler leur équipement actuel. A Taiwan, plusieurs petits fabricants – ne disposant pas des ressources nécessaires pour ajouter des fonctionnalités high-tech à leurs produits et essayant donc d’être compétitifs uniquement sur les prix – ont dû quitter le marché, selon un rapport de MasterLink Securities. Ce qui a permis de freiner la dégringolade des prix de vente.Entre 40 et 50 % de la production mondiale d’appareils photo numériques est fabriquée à Taiwan par de grandes sociétés, mais néanmoins méconnues, comme Premier, Ability Enterprise, Asia Optical ou Altek. L’essentiel de cette production est ensuite vendu par des marques renommées comme Olympus, Nikon, Samsung et Konica, qui réduisent progressivement leur propre capacité de production.Des fabricants taiwanais méconnus “En termes de qualité, les constructeurs taiwanais courent toujours après leurs homologues japonais, mais nous sommes plus efficaces en termes de coûts”, estime le porte-parole de Premier. Les fabricants taiwanais d’appareils photo évitent au maximum de vendre leurs produits sous leur propre marque afin de ne pas faire de concurrence à leurs grands clients. Ainsi, seulement 5 % de la production de Premier est vendue sous sa propre marque, principalement en Chine. Selon la presse locale, le fabricant compte notamment parmi ses clients étrangers Sony et Hitachi.Premier, qui propose une large gamme d’appareils photo – notamment un modèle compact à 8,1 Mpixels avec zoom optique 3x, vendu en ligne à 180 dollars – envisage de lancer un modèle avec zoom optique 6x d’ici la fin de l’année et un autre avec un zoom 10x l’année prochaine. (Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 01/11/05)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur