Pierre Omidyar : le fondateur d’eBay veut sauver l’indépendance du journalisme

EntrepriseRégulationsStart-up

Pierre Omidyar, fondateur d’eBay et Gleen Greenwald, journaliste divulguant les données d’Edward Snowden, s’associent pour promouvoir les valeurs du journalisme indépendant. Ils disposent pour cela de 50 millions de dollars.

Pierre Omidyar, fondateur d’eBay, lance un projet pour promouvoir et défendre les valeurs du journalisme indépendant. Ce projet prend la forme d’une société du nom de First Look Media, qui bénéficie d’un apport de 50 millions de dollars via la première levée de fonds.

First Look Media fonctionnera à l’aide de deux entités bien distinctes, à savoir une filière à but lucratif spécialisée dans le développement de nouvelles technologies pour les médias et une structure à but non lucratif relevant de la loi américaine 501 (qui se rapproche de la loi 1901 en France, permettant la création d’association à but non lucratif). Cette association justifiera la création d’une ou plusieurs rédactions indépendantes de journalisme.

D’après Silicon.fr, les profits réalisés par la filiale lucrative de First Look Media serviront au support des publications indépendantes de la partie non lucrative. Les fonds sont générés par la vente de solutions et non par la vente d’espaces publicitaires dans les produits éditoriaux. Les pressions idéologiques des partenaires économiques exercées sur les journalistes devraient ainsi être beaucoup moins importantes, et ne pas influencer leur objectivité.

Ce modèle économique n’est pas nouveau… The Guardian en Grande-Bretagne ou Atavist aux États-Unis (qui s’appuie sur la plateforme Creativist) ont déjà adopté cette démarche séparée en deux entités, celle orientée vers le profit affichant un focus sur la production et la distribution d’informations ayant pour but de financer l’éditorial indépendant.

Le projet First Look Media soutenu par Glenn Greenwald

Pour mener à bien son projet, Pierre Omidyar s’est associé à Glenn Greenwald. Cet avocat américain de formation est depuis passé au journalisme. Il collabore avec de nombreux journaux et magazines, dont le New York Times et The Guardian, a écrit de plusieurs livres à succès et fait partie de la Freedom of the Press Foundation.

Glenn Greenwald est surtout très réputé pour être le journaliste à qui Edward Snowden confie ses informations, par vagues successives, à propos des pratiques de surveillance de la NSA. La réalisatrice Laura Poitras, également associée au projet First Look Media, est elle aussi l’une des interlocutrices d’Edward Snowden.

Lorsque Pierre Omidyar a annoncé en octobre dernier la création d’un fonds doté de 250 millions de dollars avec Glenn Greenwald, les spéculations se sont multipliées. L’entrepreneur pourrait ainsi vouloir faire main basse sur une partie des informations d’Edward Snowden que Glenn Greenwald aurait secrètement conservées. Il s’agit là d’une rumeur encore sans démenti.

Pierre-Omidyar-glenn-greenwald
A gauche, Pierre Omidyar est une figure de l’histoire de l’Internet. Né en France en 1967 d’une famille iranienne qui émigre aux États-Unis. Il crée eBay en 1995.
A droite, Glenn Greenwald, avocat de formation depuis reconverti au journalisme. Il est célèbre pour être l’interlocuteur privilégié d’Edward Snowden dans l’affaire des écoutes de la NSA.

Source photos : Silicon.fr

——–Quiz———

Etes-vous incollable sur eBay ?

———————–

Crédit photo : Brian A Jackson pour Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur