Pinger propose un service gratuit de SMS vocal

Mobilité

Le nouveau service permet aux utilisateurs d’envoyer des messages vocaux sans avoir à téléphoner.

Un nouveau service baptisé Pinger permet aux utilisateurs de plus de 20 pays différents d’envoyer des messages vocaux instantanés vers des téléphones portables dans le monde entier.

Pinger est ni plus ni moins qu’une version vocale d’un message texte et permet aux utilisateurs d’envoyer un message vocal sans avoir à téléphoner au destinataire.

Les utilisateurs composent un numéro local et indiquent un contact ou groupe de contacts à qui les messages doivent être adressés, suivi du message lui-même pouvant durer jusqu’à 5 minutes.

Quelques secondes plus tard, le destinataire reçoit un message texte l’informant qu’il a reçu un message Pinger et obtient un numéro local qui lui permet de prendre connaissance du message.

Les expéditeurs peuvent choisir de recevoir un accusé de réception. Après avoir écouté le message, les destinataires ont également la possibilité de répondre ou de transférer le message à d’autres contacts.

Les contacts peuvent être mémorisés par Pinger avec un mémo vocal, ce qui signifie qu’il suffit aux clients d’indiquer le nom du contact ou du groupe pour leur envoyer un message vocal.

Pinger s’adresse aux utilisateurs qui préfèrent la voix au texte ou bien dans toutes les situations où la saisie d’un message texte peut s’avérer dangereuse (en conduisant par exemple).

“Même les personnes qui aiment les SMS finissent par être frustrées par la faible quantité de caractères disponibles par texte et par les restrictions qui découlent de ne pas tout simplement pouvoir utiliser sa voix. Vous ne pouvez pas chanter Joyeux anniversaire dans un message texte”, souligne Joe Sipher, co-fondateur de Pinger. “Tout aussi puissant, Pinger permet d’envoyer un simple message vocal à des groupes aussi bien dans le monde entier que dans votre propre ville.”

Le service a été inauguré aux Etats-Unis en septembre 2006, limité dans un premier temps aux clients mobiles américains. Il a rencontré une très grande popularité, plus particulièrement auprès des femmes qui semblent préférer l’émotion des messages vocaux à l’anonymat des messages textes.

La version américaine de Pinger dispose également d’un site Web où les abonnés peuvent afficher et gérer leurs contacts, messages et autres détails. Autant de services qui devraient être étendus à d’autres pays du monde dans les prochains mois.

Le service est actuellement gratuit, précise Joe Sipher, à l’exception du prix normal de l’appel local. A l’avenir, les clients qui utiliseront beaucoup le service pourront être amenés à verser une cotisation après avoir atteint une certaine limite et les alertes par SMS pourront contenir de la publicité afin de générer des recettes.

Traduction de l’article Pinger offers free voice SMS de Vnunet.com en date du 28 janvier 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur