Pinterest esquisse un service payant

Régulations
pinterest-levee-fonds-reseau-social

Le réseau social américain Pinterest, qui cherche à monétiser ses services, pose les jalons d’une offre payante destinée aux marques, avec des outils d’analytique.

Pinterest explore les synergies entre son volet communautaire et le commerce électronique pour poser les jalons d’une offre payante destinée aux entreprises.

Le réseau social américain, qui se distingue par son concept d’épinglage de l’information (photos, vidéos…) en fonction de centres d’intérêt, est valorisé à 2,5 milliards de dollars, mais il doit encore consolider son modèle économique.

Le voici qui cherche à monétiser ses services en se rapprochant notamment des marques et des distributeurs en ligne, déjà nombreux à avoir fait de la plate-forme une vitrine pour leurs produits.

Le contact s’établit avec un ensemble d’outils d’analyse du trafic (Web Analytics), proposés pour l’heure gratuitement.

Leur rôle : permettre de cerner précisément l’impact de chaque publication auprès des utilisateurs, dénombrés à plus de 20 millions au dernier pointage officiel réalisé en mars 2012.

Pinterest établit là les fondations d’une offre dédiée exclusivement aux entreprises, donnant suite à l’introduction, en novembre 2012, des comptes pros.

La société Internet basée à San Francisco s’apprête également à explorer des leviers dans la publicité, comme le note Reuters.

Sous la houlette de son CEO Ben Silbermann (ex-Google), elle inscrit sa stratégie dans une problématique multi-écran et capitalise sur un récent tour de financement à 200 millions de dollars.

En janvier 2013, ses 30 milliards de visiteurs uniques en ont fait le 38e site Web le plus fréquenté aux Etats-Unis.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les services de photo en ligne ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur