Piratage : Anonymous commémore la Guy Fawkes Night à sa manière

Cloud
anonymous-guy-fawkes-night-cyberhacktivisme

Anonymous aurait multiplié des assauts sur Internet le 5 novembre en l’honneur de leur icône Guy Fawkes (bonus vidéo YouTube).

C’est une date symbolique pour les Anonymous : Au Royaume-Uni, le 5 novembre est traditionnellement baptisé Guy Fawkes Night (aussi appelée Bonfire Night ou Fireworks Night) depuis 1605.

Un rendez-vous que le réseau hacktiviste ne veut pas rater.

Ayant pris Guy Fawkes pour icône (et en revêtant un masque inspiré de la bande dessinée et du film V for Vendetta), il commémore cette date à sa manière sous la forme d’attaques sur Internet.

Récemment, Anonymous a multiplié les menaces mais il est bien difficile de prouver l’authenticité des messages émanant du réseau de cyberactivistes.

Le spécialiste des jeux sur les réseaux sociaux Zynga était visé en guise de représailles de son plan de suppression de postes de développeurs jugé injuste.

Facebook était également dans le collimateur le 5 novembre.

On évoque d’autres cibles comme Symantec (sécurité IT), PayPal (paiement électronique), Trapwire et Indect (cyber-surveillance), VMware (virtualisation) mais aussi le gouvernement australien mais sans réelle confirmation des services ou administration concernés.

Alors Anonymous est-il vraiment passé à l’acte ?

Dans un message posté le 6 novembre sur le forum Anonnews.org, TechWeek UK Europe a relevé que le groupe de hacktivistes a lancé la “phase 1 de l’opération maZYNGA” avec la publication de documents ayant fuité de la direction de Zynga.

Dans le courant du week-end, on a également relevé une opération de défaçage de sites Internet de NBC, notamment ceux des émissions de Saturday Night Live et 30 Rock.

Un groupe de pirates du nom de “pyknic” revendique également une action similaire de Gaga Daily du nom d’un site de fans de Lady Gaga.

InformationWeek évoque aussi l’opération OpVendetta censée servir de ralliement pour une marche pacifique organisée le 5 octobre à Londres devant les Chambres du Parlement (The Houses of Parliament).

Une manifestation dans la vie réelle pour dénoncer les atteintes multiples présumées à la liberté sur Internet.

Mais le rassemblement a-t-il vraiment eu lieu (si vous avez des témoignages dans ce sens…) ?

Bonus vidéo Anonymous sur YouTube (Scene from V for Vendetta–the scene Anonymous U.K. plans to portray on Nov 5.)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur