Piratage : Anonymous préfère viser les banques que Facebook

Marketing
Groupe hacktivistes Anonymous

Anonymous dément une attaque visant Facebook, qui était prévue pour le 5 novembre et qui n’a pas eu lieu. En revanche, le groupe de cyber-activistes vise toujours les symboles de Wall Street.

L’attaque annoncée d’Anonymous contre Facebook n’a finalement pas eu lieu.

Mais son opération Cash Back contre les grandes banques de Wall Street serait un beau succès avec presque un million de comptes transférés vers de petits établissements coopératifs.

L’OpFacebook avait été annoncée pour le samedi 5 novembre, selon un message publié dès le mois d’août sur YouTube.

Dès sa parution, l’authenticité du message était mise en doute, mais n’avait pas été immédiatement démentie par le groupe.

Mais il y a quelques jours, le ton a changé. Plusieurs des comptes Twitter utilisés pour la communication d’Anonymous ont démenti vouloir s’attaquer au réseau social.

Facebook était une fausse opération“, affirme solennellement le groupe de cyber-activistes.

Un communiqué laissé par le groupe sur Pastebin accuse un certain Anthony Guerra, habitant l’Ohio, d’être le créateur isolé d’OpFacebook.

Notre mouvement dépend de la communication avec les populations à travers le monde, de façon à ce que nous puissions nous aider les uns les autres“, revendique Anonymous, qui dénonce par la même occasion toute tentative pour limiter les moyens de communication offerts par Facebook et Twitter.

Anthony Guerra aurait monté et poussé l’opération seul, sans réussir à convaincre d’autres membres du groupe de le rejoindre et sans avoir les moyens de mettre ses menaces à exécution.

Contacté par CNet, Anthony Guerra a contesté être à l’origine de l’opération.

Il affirme être un “bouc émissaire” pour Anonymous, le groupe de cyber-activistes se révélant finalement incapable de faire tomber le réseau social.

Selon son interview, il n’aurait été que le créateur d’une page Facebook regroupant toutes les atteintes à la vie privée du réseau social et les différentes “opérations” en cours contre le site.

Quel que soit le fin mot de l’histoire, Facebook n’a pas rencontré de soucis particuliers ce week-end.

Par contre, Anonymous n’est pas resté inactif pour autant.

Son opération Cash Back aurait conduit “entre 700 000 et un million de personnes à fermer leurs comptes dans les grandes banques” en faveur de banques coopératives. Une estimation difficile à confirmer auprès des banques.

Comment Guy Fawkes a inspiré Anonymous
Pourquoi la date du 5 novembre, jour présumé de l’attaque contre Facebook, est symbolique ? Elle correspond à l’anniversaire de la tentative d’attentat de Guy Fawkes contre le Parlement britannique et le roi d’Angleterre en 1605 (“Conspiration des poudres”). L’évènement est célébré chaque année outre-Manche à grand renforts de feux d’artifices. Le masque de Guy Fawkes, tel que popularisé par la bande dessinée et le film “V pour Vendetta”, est devenu l’emblème d’Anonymous (comme le résume cet historique du symbole par ABC News).

 

Deux supporters d'Anonymous. Extrait du reportage "We Are Legion The Story of the Hacktivists".


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur