Piratage AT&T : deux hackers arrêtés pour le vol massif d’identifiants iPad

CloudMobilitéTablettes

Le FBI a arrêté cette semaine deux Américains accusés d’avoir piraté le site Web d’AT&T l’été dernier pour collecter 120 000 adresses e-mails d’utilisateurs l’iPad 3G.

Des agents du FBI ont procédé à l’arrestation, ce 18 janvier, de deux Américains accusés d’avoir piraté l’été dernier le site Web de l’opérateur AT&T pour dérober les adresses e-mails et identifiants de 121 000 utilisateurs de l’iPad.

En effet, en juin dernier, AT&T, alors opérateur exclusif d’Apple aux Etats-Unis, avait été victime de hackers qui avaient réussi à exploiter une faille de sécurité sur les serveurs de l’opérateur mobile.

En utilisant les identifiants associés à chaque carte SIM intégrée à un iPad 3G, ils sont ainsi parvenus à voler des milliers d’adresses e-mails accolés à ces identifiants personnels sur le site d’AT&T.

Les deux pirates arrêtés par le FBI cette semaine, Daniel Spitler, 26 ans, et Andrew Auernehimer, 25 ans, ont ainsi été inculpés d’accession non autorisée à un système d’ordinateurs et de vol d’informations personnelles.

Ils risquent tous les deux une condamnation à cinq ans de prison et une amende de 250 000 dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur