Piratage de comptes FIFA sur Twitter: c’est quoi ce footoir ?

Régulations
piratage-comptes-twitter-FIFA-syrie

Plusieurs comptes Twitter rattachés la Fédération internationale de football ont été piratés. Le président de l’organisation n’a pas été épargné.

La FIFA confirme que certains des comptes Twitter rattachés à la Fédération internationale de football ont été piratés.

Y compris celui de son président Sepp Blatter (@SeppBlatter) et un autre plus généraliste (@fifaworldcup). “La FIFA est en train d’examiner le problème”, précise l’organisation sur son site Internet.

A priori, il s’agirait d’un acte de cyber-hacktivisme voire de patriotisme. L’assaut a été revendiqué par une Armée électronique syrienne se réclamant du président syrien Bachar al Assad.

Sepp Blatter n’a pas été épargné : on apprenait par son compte Twitter qu’il avait annoncé sa démission “en raison d’accusations de corruption”.

Le président de la FIFA assumait également que le Qatar l’avait soudoyé pour obtenir l’organisation de la Coupe du monde de 2020. Autant d’éléments de nature calomnieuse balancés par messages en 140 signes.

Néanmoins, à en croire sa fiche Wikipedia, il demeure des zones d’ombre dans le parcours de Sepp Blatter.

Il traîne des soupçons de corruption liée à la société de marketing ISL. Cette société, désormais en liquidation judiciaire, gérait les droits TV et commerciaux de la FIFA.

Retour de manivelle sur Twitter ? En mars 2012, dans un article disponible sur le site Internet de la FIFA, le Président de la FIFA se targuait d’être “le troisième utilisateur Twitter le plus suivi de Suisse” (230 000 followers à l’époque, presque 400 000 désormais).

“Je suis ravi d’appartenir à cette liste”, commentait sobrement Sepp Blatter. “Ce nouveau mode de communication me donne avant tout l’occasion d’être présent et transparent.” Vu sous cet angle.

——————

Quiz : Connaissez-vous vraiment Twitter ?

—————-


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur