Piratage de l’iPhone : Apple tape du poing sur la table

Cloud

Le fabricant publiera prochainement une mise à jour qui endommagera
irrémédiablement les appareils modifiés.

Apple a annoncé aux utilisateurs de logiciels de débloquage tiers que les prochaines mises à jour de l’iPhone pourraient provoquer des dommages irrémédiables sur leur appareil. Le fabricant a déclaré lundi dans un communiqué avoir découvert sur le logiciel du téléphone des “dommages irréparables “ provoqués par de nombreux outils de débloquage actuellement disponibles.

Lors de l’installation des prochaines mises à jour, l’iPhone pourrait devenir “définitivement inutilisable”. Et l’iPhone ne pourra pas être réparé, puisque le débloquage de l’iPhone est une violation du contrat de licence, qui annule la garantie.

Lors des dernières mises à jour, les utilisateurs possédant un iPhone modifié recevait un message leur indiquant que leur appareil était endommagé et avait besoin d’être reformaté. Selon un porte-parole d’Apple, cette option sera inutilisable avec la prochaine mise à jour.

Les dirigeants d’Apple ont assuré que la société ne concevait pas des mises à jour dans le but de désactiver ou d’endommager les appareils piratés, mais ils ont précisé que la société déclinerait toute responsabilité en cas d’endommagement de téléphones comportant un logiciel tiers.

Le navigateur Safari est actuellement la seule méthode prise en charge pour le développement du code de l’iPhone.

Apple pense publier dans le courant de la semaine sa prochaine mise à jour logicielle, qui permettra à l’iPhone de prendre en charge le site de téléchargement iTunes Wi-Fi.

Les mises à jour logicielles de l’iPhone sont contrôlées à chaque fois que l’appareil est installé sur sa station d’accueil. Les utilisateurs sont alors informés de la mise à jour et peuvent choisir de l’installer ou non.

Les outils de débloquage permettent de contourner les restrictions d’accès sur l’iPhone, dans un processus appelé ‘jailbreaking’. Ce processus permet aux utilisateurs d’ajouter leur propre logiciel et de modifier l’appareil. Les modifications vont de l’installation d’applications tierces à la configuration de l’iPhone pour accepter les cartes SIM des autres opérateurs téléphoniques.

Traduction de l’article Apple issues dire warning on iPhone hacksVnunet.com en date du 25 septembre 2007 de


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur