Piratage : le producteur de U2 s’en prend aux FAI

Mobilité

Paul McGuinness, producteur de U2, invite les fournisseurs d’accès à Internet à “cesser de se défausser de leurs responsabilités”.

Quand Radiohead, Trent Reznor et Saul Williams s’en prennent à leurs maisons de disques respectives, Paul McGuinness, le producteur de U2, attaque lui les fournisseurs d’accès à Internet. Et abonde dans le sens du Snep (Syndicat national des éditeurs de phonogrammes), qui vient de se prononcer pour une automatisation de l’identification des internautes à partir de leurs adresses IP.

Selon l’AFP, Paul McGuinness a indiqué hier, lors d’une conférence de presse organisée au Midem, que “Les FAI [européens] doivent cesser de se défausser de leurs responsabilités et doivent contribuer à protéger la musique. Leurs lobbyistes, qui disent qu’ils n’ont pas à être ‘la police de l’internet’, s’appuient sur des excuses d’un autre âge”.

Il a ensuite plébiscité “Les mesures du président Sarkozy et de la mission Olivennes, qui stipulent que les FAI devront suspendre l’abonnement des pirates récidivistes”, estimant qu’elles “constituent un superbe précédent que les autres gouvernements devraient suivre”.

Résolument en verve, il ajoute qu’ “Il est temps de réfléchir à la manière de faire en sorte que les industries de la musique et des nouvelles technologies se comportent comme des partenaires et non comme des adversaires, afin d’aller vers une renaissance de la musique enregistrée et non sa destruction”, toujours selon l’AFP. L’agence Reuters précise que le chanteur Peter Gabriel lui a apporté son soutien, regrettant que la musique piratée soit actuellement une importante source de revenus pour les opérateurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur