Piratage : les Anonymous s’attaquent à une société proche du FBI

Cloud

Le collectif Anonymous a revendiqué en début de semaine une attaque informatique contre la société de sécurité HB Gary Federal, qui s’apprêtait à vendre des informations le concernant au FBI.

Anonymous est un collectif qui plaide en faveur de la liberté d’expression et de l’accès libre à toutes les informations. Les membres de ce groupe, non hiérarchisé, mais malgré tout organisé, se sont d’ailleurs récemment illustrés en apportant leur soutien à Wikileaks.

Lorsque Julian Assange a été progressivement lâché, par Paypal et Mastercard notamment, les Anonymous avaient réagi rapidement en piratant les sites internet de ces deux sociétés.

Mais le 7 février dernier, ils ont frappé fort en s’attaquant à HB Gary Federal. Cette société de sécurité, basée à Washington, travaille depuis quelque temps en collaboration avec le FBI.

Elle était sur le point de vendre des informations concernant les Anonymous à l’agence de sécurité américaine. En guise de représailles, les membres du groupe ont donc attaqué le réseau informatique de HB Gary Federal, sans doute grâce aux mots de passe du directeur de la société, Aaron Barr, qui utilisait vraisemblablement les mêmes pour son usage personnel et professionnel.

Les Anonymous ont ainsi récupéré plus de 44 000 e-mails de la société qu’ils se sont empressés de rendre public, accompagnés des coordonnées d’Aaron Barr, et de ce message :

Vous pensez que vous avez rassemblé les noms et adresses des “têtes pensantes” d’Anonymous ? Ce n’est pas le cas. Vous pensez qu’Anonymous a un fondateur et différents co-fondateurs ? Faux. Vous pensez que vous pouvez vendre les informations que vous avez trouvées au FBI ? Faux. Nous avons vu vos documents internes, tous, et vous savez ce que nous avons fait ? Nous avons ri. La plupart des informations que vous avez “extraites” sont disponibles publiquement sur nos réseaux IRC. Les détails personnels des “membres” d’Anonymous que vous avez acquis sont, assez simplement, un non-sensPourquoi ne pouvez-vous pas vendre ces informations au FBI comme vous le souhaitiez ? Parce que nous allons les leur donner gratuitement“.

Un beau pied de nez aux autorités, tandis qu’en France, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, plusieurs membres présumés du groupe Anonymous ont été interpellés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur