Piratage : un militant britannique accusé par l’armée américaine

JuridiqueRégulations
lauri-love-piratage

Lauri Love, un habitant du Suffolk (Royaume-Uni), est accusé du piratage de données sensibles appartenant à différentes institutions américaines, dont l’armée et la NASA.

Lauri Love, un Britannique de 28 ans, pourrait être responsable du piratage de données sensibles de la Défense américaine, de la NASA et d’autres institutions.

L’enquête internationale menée directement par le commandement de l’armée américaine a conduit à l’arrestation de l’individu par les agents de l’Agence Nationale de la Criminalité au Royaume-Uni.

Le journal local The Independent rapporte qu’il serait décrit dans l’acte d’accusation comme « un pirate informatique expérimenté et prolifique avec des connaissances spécialisées dans l’accès aux réseaux informatiques des grandes organisations, y compris les organismes gouvernementaux ».

L’individu serait d’ailleurs lié de près au mouvement de contestation “Occupy”.

Plusieurs archives de discussions sur des chats en ligne qu’il aurait entretenu avec d’éventuels complices sont retenues contre lui.

Le 7 octobre 2012, Lauri Love aurait ainsi discuté du piratage de près de 400 000 adresses e-mail dans les bases de données de l’armée américaine.

Le 31 juillet 2013, il commet une nouvelle erreur de ce type en évoquant un autre acte de piratage.

« Ce truc est vraiment sensible. C’est fondamentalement toutes les informations dont vous avez besoin pour voler l’identité complète d’un employé ou sous-traitant de l’agence. », écrivait-il.

Une procédure d’extradition est donc à l’œuvre pour que Love puisse être jugé en février prochain dans le New Jersey. Deux complices potentiels sont actuellement suspectés en Australie et en Suède.

L’avocat américain représentant l’accusation, Paul Fishman, s’est ainsi exprimé : « Dans le cadre de leur projet allégué, ils ont volé des données militaires et des informations d’identification personnelle appartenant aux militaires et à leurs femmes.

Un tel comportement met en danger la sécurité de notre pays et constitue un affront à ceux qui le servent. »

Cependant, cette procédure pourrait se heurter à la volonté des députés conservateurs, qui réclament une révision du traité d’extradition entre le Royaume-Uni et les États-Unis pour une meilleure protection des citoyens britanniques.

En attendant, Lauri Love est maintenu en liberté sous caution et exprime son étonnement au regard de l’affaire.

« Je ne sais même pas ce qu’il se passe pour être honnête, je dois contacter mes avocats. »

Lauri-Love-piratage-armée-américaine-nasa
Lauri Love est un ancien étudiant de l’Université de Glasgow. Il disposerait de grandes connaissances en physique, mathématiques et informatique.
Source photo : Mirror.co.uk

——–Quiz———

Hacking, phishing, spamming? La sécurité sur internet n’a pas de secret pour vous ?

———————–

Crédit image : ienpies Design pour Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur