Piratage : Netflix a les terminaux mobiles Android rootés dans le collimateur

Apps mobilesCensureCRME-commerceMarketingMobilitéRégulationsSocial Media
netflix-android-nexus-7-piratage-drm

Netflix (SVoD) resserre l’étau sur les utilisateurs de son app sur les terminaux Android rootés ou bien déverrouillés sur fond d’adoption de la plateforme DRM Widevine signée Google.

Netflix , le célèbre service premium de vidéo à la demande, resserre l’étau sur les utilisateurs de son app sur les terminaux mobiles Android rootés ou bien déverrouillés sur fond d’adoption de la plateforme de gestion des droits numériques (DRM) Widevine signée Google.

Celle-ci vise à renforcer la protection des oeuvres numériques face aux risques de piratage.  Et, pour un acteur comme Netflix qui soignent ses relations avec les studios de production (tout en étant producteur), c’est un enjeu stratégique.

Les utilisateurs de Netflix sur des terminaux Android sont avertis du changement qui sera désagréable pour certain d’entre eux si l’appareil n’est pas certifié par Google.

« Avec notre mise à jour 5.0, nous reposons complètement sur le DRM Widevine fourni par Google ; par conséquent, de nombreux appareils qui ne sont pas certifiés par Google ou bien ont subi des modifications ne fonctionneront plus avec notre dernière app et les utilisateurs concernés ne verront plus l’app Netflix dans le Play Store. »

Widevine, la plateforme DRM de Google, qui fonctionne sur différentes plateformes bureaux (Windows, Mac, Linux) mais aussi mobiles (Android, iOS), classifie les appareils suivant trois catégories de niveaux de sécurité, suivant que tout ou partie des process tournent sous son environnement sécurisé (TEE pour Trusted Execution Environment).

Toutefois, la présence ou non d’une app dans le Play Store n’est pas liée à l’utilisation du TEE de Widevine.

Elle dépend du statut SafetyNet de l’appareil. Ce dernier est adossé au CTS (Compatibility Test Suite), qui permet de vérifier la compatibilité du terminal avec le magasin d’apps d’Android.

Netflix n’a pas donné de précisions sur ses motivations. Il n’en reste pas moins que l’app continue à fonctionner normalement sur les terminaux mobiles ciblés (c’est-à-dire les appareils rootés ou déverrouillés).

Pokémon Go et Snapchat ont ainsi déjà grossi les rangs des apps qualifiées de « root-hating apps », littéralement « apps qui détestent le root » (le « root » étant une manipulation à effectuer sur son appareil Android pour obtenir tous les droits).

Pour l’heure, l’app Netflix, même dans sa mouture 5.0.4 (la dernière en date), peut toujours être installée depuis d’autres sources telles que des miroirs d’APK (fichier de l’application).

Mais, il n’est en revanche pas certain qu’elle puisse tourner indéfiniment sur les appareils rootés.

(Crédit photo : Netflix sur Nexus 7 sous Android)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur