Piratage Twitter : Hacker Croll va rendre des comptes à la justice française

Cloud

Le procès du Français Hacker Croll, accusé d’avoir piraté plusieurs comptes Twitter, s’ouvrira ce 24 juin à Clermont-Ferrand.

C’est demain 24 juin que François, jeune pirate de 23 ans résidant dans le Puy-de-Dôme, connu sous le pseudonyme de Hacker Croll, comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand pour avoir hacké les comptes Twitter de plusieurs personnalités, notamment américaines.

Tout commence en 2009. Hacker Croll arrive à pirater le webmail Yahoo du responsable “Product Management” du service de micro-blogging.

En listant les e-mails reçus par cette personne, il remarque des codes qui lui permettent d’accéder au système d’information de Twitter et ainsi de pirater les comptes administrateurs et les données personnelles de certains profils aussi célèbres que celui de Barack Obama, de l’acteur Ashton Kutcher, de la chanteuse Lily Allen ou de Britney Spears.

Après cette intrusion, Biz Stone, le fondateur de Twitter, avait affirmé qu’aucune information n’avait été altérée sur ces profils. Après une enquête menée par le FBI, Hacker Croll a été arrêté à son domicile en mars dernier.

Si ni Twitter ni l’administration américaine ne se sont portés partie civile, François risque tout de même jusqu’à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende pour “intrusion dans un système de données”.

“Il n’a jamais voulu porter préjudice à ce réseau social mais l’alerter sur ses propres failles. Il n’a jamais cherché non plus à monnayer les informations dont il disposait”, a déclaré son avocat, Me Jean-François Canis, au quotidien Le Parisien.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur