Plafonner l’Internet illimité fixe : la nouvelle lubie des opérateurs

Marketing

La Fédération française des télécoms suggère d’instaurer des forfaits Internet sur les lignes fixes limitant le débit IP et la consommation de données. Une évolution osée et déroutante.

Les opérateurs télécoms ont des projets de limiter l’Internet fixe. Et cela provoque un certain brouhaha.

Selon Owni.fr, la Fédération française des télécoms (FFT) envisage de plafonner la connexion Internet à domicile.

Dans un document de travail dévoilé par le “site média 2.0”, le club des principaux FAI (Orange, SFR, Bouygues Telecom, à l’exception de Free et Numericable) évoque un plafonnement de l’Internet illimité.

Ces nouvelle conditions pourraient apparaître à travers des nouvelles gammes forfaitaires qui inclueraient des dimensions “débit IP maximum” et “plafond de consommation”.

On a l’habitude de cette terminologie pour l’Internet mobile mais, dans le cas du fixe traditionnellement synonyme d’illimité, c’est assez déroutant.

Sans renier l’existence de ce document de travail, la FFT a commencé à allumer des contre-feux au cours du week-end.

Interrogé dimanche par l’AFP,  Yves Le Mouël, Directeur général du club des opérateurs, assure que “cette affaire [d’instaurer un plafonnement] n’est pas à l’ordre du jour”.

Tout en précisant :  “Il n’est pas question de la fin de l’Internet illimité sur [les lignes] fixes.”

En dehors des opérateurs membres de la FFT, Numericable se désolidarise. Le câblo-opérateur assure qu’il “n’est en rien associé aux réflexions en cours concernant la limitation des usages de l’internet fixe”.

De son côté, Free exprime ses plus vives réticences à ce projet.

Dans la sphère gouvernementale, cela commence aussi à s’agiter. Ce plan d’encadrer l’Internet illimité déplaît à Eric Besson.

Le ministre en charge de l’Economie numérique déclare que “le gouvernement n’envisage aucune restriction de l’accès à Internet”.

Officiellement, il s’attelle plutôt “au développement du très haut débit fixe et mobile sur l’ensemble du territoire et pour l’ensemble des Français”.

Cela commence bien la rentrée des opérateurs…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur