Plan de relance numérique : des appels à projets sont lancés

Mobilité

NKM a lancé un appel à candidatures pour le développement de projets liés aux serious games et aux plates-formes Web 2.0. Les financements seront attribués avant la fin de l’année.

Le plan de relance consacré au numérique, tant attendu par les professionnels du secteur, commence à prendre corps. Nathalie Kosciusko-Morizet, la secrétaire d’Etat en charge de l’Economie numérique, a révélé que le gouvernement allait lancer deux appels à projets concernant les serious games et les plates-formes Web 2.0, dotés, respectivement, d’un budget de 20 millions et 10 millions d’euros.

Cette annonce fait suite au plan de financement de 800 millions d’euros dévoilé par la secrétaire d’Etat début mai, qui a pour objectif de redynamiser durablement le secteur des NTIC en misant “sur des marchés d’avenir”. Le gouvernement souhaite axer ses financements autour de trois grandes thématiques : le déploiement du très haut débit sur tout le territoire, le développement des jeux vidéo d’apprentissage et de formation, qualifiés de serious games, ainsi que la création de plates-formes Web collaboratives.

Le gouvernement souhaite au plus vite mettre sur pied de nouveaux projets. Les dépôts des candidatures concernant les appels à projets dans les domaines des serious games et des plates-formes Web 2.0 sont ouverts depuis le 27 mais, et ce, jusqu’au 6 juillet. L’examen des dossiers aura lieu tout l’été, du 7 juillet au 30 août, et sera effectué par un comité spécial composé d‘”associations de professionnels, d’experts de l’administration et du monde académique, et d’utilisateurs”. Dans la foulée, les projets sélectionnés seront présentés en septembre prochain, pour une signature des conventions de financement prévue avant la fin de l’année.

Nathalie Kosciusko-Morizet tient a tenu à préciser que ces appels à projets sont en premier lieu destinés aux PME. Toutefois, les établissements publics, les associations et les grands comptes qui s’associeront avec des partenaires sont aussi invités à présenter leurs candidatures.

Coup de pouce supplémentaire pour soutenir économique le secteur IT français : le gouvernement mettra de nouveau la main à la poche en déboursant 20 millions d’euros supplémentaires “sous la forme d’achats directs par l’administration de “serious games” et d’applications web 2.0″, a souligné NKM.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur