Planification d’itinéraires : Apple joue la carte d’Embark

Régulations
apple-embark

Apple boucle un nouveau rachat dans l’univers de la cartographie en s’offrant les technologies et les talents d’Embark, start-up connu pour son service d’info trafic et de planification de trajets.

Apple boucle une nouvelle acquisition* de start-up dans la Silicon Valley.

Pour une somme indéterminée, la firme de Cupertino s’offre le portefeuille technologique et les talents d’Embark.

Cette société lancée en 2011 avec le concours des fonds d’amorçage Y Combinator, SV Angel et BMW Group s’est fait connaître pour son service de cartographie, d’info trafic et de planification des trajets, décliné en 12 applications qui couvrent chacune une grande ville.

Une telle approche localisée permet, selon le CEO et cofondateur David Hodge, “d’obtenir de meilleurs résultats” dans la recommandation d’itinéraires.

Restreindre le périmètre d’analyse à l’échelle d’une ville permet notamment d’aborder des problématiques complexes comme la vitesse de croisière des piétons, le comportement des taxis, les risques de perturbations dans les transports en commun…

C’est là le principal argument d’Embark face à Google Maps, un temps utilisé par Apple… puis évincé en septembre 2012 avec la sortie d’iOS 6.

L’application officielle de “la marque à la Pomme” (‘Maps’ en anglais, traduit par ‘Plans’ en français) a pris le relais, mais outre le lancement chaotique qu’on lui connaît, elle n’implémente toujours pas, à l’heure actuelle, de fonction native pour planifier des trajets.

Une aubaine pour Embark, qui avait enregistré, dans les semaines suivant le déploiement d’iOS 6, plus de 100 000 téléchargements, toutes plates-formes confondues.

La société revendique aujourd’hui plus d’un demi-million d’utilisateurs avec ses services qui couvrent douze réseaux de transport majeurs au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Comme le suggère Jessica Lessin, ancienne contributrice du Wall Street Journal, les technologies d’Embark seront vraisemblablement combinées à celle de HopStop.

Cette autre start-up rachetée en 2013 par Apple oeuvrait aussi dans le domaine de la navigation routière, avec la particularité de se focaliser sur les itinéraires piétons et vélos.

* Liste des rachats d’Apple dans la cartographie : Placebase en 2009 pour sa base de données ; Poly9 et C3 Technologies en 2010 et 2011 pour la modélisation 3D, WifiSlam début 2013 pour la géolocalisation en intérieur ; Locationary, Hopstop et Embark en 2013 pour la planification de trajets.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous l’histoire d’Apple ?

Crédit illustration : samarttiw – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur