La plate-forme sociale Bistri boucle un tour de table de 2 millions d’euros

EntrepriseLevées de fonds
bistri

La start-up française Bistri a levé 2 millions d’euros. Elle s’est spécialisée dans la convergence en un seul point des conversations privées avec ses contacts de réseaux sociaux et messageries instantanées.

La plate-forme sociale française Bistri a finalisé une levée de fonds de 2 millions d’euros auprès d’un fonds d’amorçage et de business angels, soulignent Les Echos, comme Bruno Massiet du Biest, fondateur du 118 218 et président de Plyce, et Patrick Bertrand, P-DG de Cegid, ancien président de l’AFDEL et du Conseil National du Numérique.

Fondé à la fin 2010 par Arnaud Budkiewicz et Emmanuel Venisse, Bistri a pour vocation de rassembler en un seul endroit l’ensemble de ses contacts en se connectant aux réseaux sociaux, comme Facebook, et aux messageries instantanées, comme Gtalk, MSN ou Yahoo, afin de faciliter de faire converger l’ensemble de ses conversations privées.

Il est ainsi possible, pour les utilisateurs de la plate-forme sociale, de converser, partager des fichiers, passer des appels vidéo avec l’ensemble de ses contacts en quelques clics et de manière sécurisée.

A noter également que la start-up a développé des applications mobiles Android et iOS.

Selon les derniers chiffres, Bistri comptabiliserait 700 000 inscrits, révèlent Les Echos.

Ce tour de table de 2 millions d’euros permettra à Bistri de recruter, en 2013, 20 nouveaux collaborateurs et de davantage développer sa technologie de WebRTC, un nouveau standard d’échanges de données et de vidéos en temps réel.

La jeune pousse souhaite en effet intégrer, durant les prochains mois, cette technologie WebRTC dans les télévisions connectées et les box Internet.

——————————————————————————————————-

Quiz : Maîtrisez-vous le langage high-tech ?

 

Crédit image : Copyright Soliman Design-Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur