Playground Global : le nouveau terrain de jeu de l’ex-Mr Android de Google

EntrepriseLevées de fonds
andy-rubin-playground-global-levee-fonds

Andy Rubin, connu pour avoir développé Android au nom de Google, lance une start-up orientée innovation et hardware et lève 48 millions de dollars.

Quel est le nouveau projet d’Andy Rubin connu pour avoir largement contribué à l’essor d’Android au sein de Google dans la période 2005 – 2013 ?

A travers sa start-up Playground Global installée à Los Altos dans la Silicon Valley, il compte fournir du support et des conseils à des start-up qui se lancent dans le développement d’appareils électroniques.

En ce sens, elle ne diffère pas d’autres incubateurs ou accélérateurs tels que Dragon Innovation ou PCH International. Mais, la figure emblématique d’Andy Rubin dans la Silicon Valley devrait permettre à Playground Global de mettre de l’huile dans les rouages et son expertise constitue une véritable valeur ajoutée.

C’est aussi le pari des investisseurs qui soutiennent son initiative. Selon le Wall Street Journal, Playground Global a levé  48 millions de dollars auprès de Google, HP, Con Hai Precision Industry, Redpoint Ventures, Tencent Holdings et Seagate Technology.

Notre but est de libérer les créateurs dans leur mode de création”, déclare Andy Rubin.  “En réunissant les partenaires autour d’une table, nous pouvons supprimer la plupart des barrages en vue d’amener une bonne idée sur le marché.

Playground Global entend en effet épauler les entrepreneurs pour la fabrication, le financement, la distribution et l’intégration des dispositifs développés dans le cloud.

Le parcours d’Andy Rubin est remarquable. Au début des années 90, il a collaboré avec Apple puis pour General Magic (une société financée à l’époque par Apple qui devait concevoir un appareil communicant qui se tient d’une main).

Mais, Andy Rubin est surtout connu pour avoir conçu Android puis vendu l’OS mobile à Google en 2004. Jusqu’en 2013, il a assuré le développement (et l’essor) de l’OS mobile devenu la référence sur le marché des smartphones.

Toujours au sein de Google, il avait pris en charge une division de robotique au sein de Google (Replicant), avant de quitter la firme de Mountain View en octobre 2014.

(Crédit photo : Andy Rubin – Photo by Joi Ito)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur