Pleins feux sur le nouvel iMac

Mobilité

Rajeunie, la gamme acidulée d’Apple gagne une nouvelle couleur et fête l’arrivée en standard du DVD et des ports Firewire. Vous brûlez de savoir quelles configurations seront disponibles, quand et à quel prix ? Voici les réponses…

Le voilà enfin, l’iMac que l’on attendait pour les fêtes de Noël. Première remarque : oui, les photos qui circulaient sur le Web la semaine dernière étaient bien celles du fameux ordinateur. Quant aux spécifications colportées par la rumeur, il faut croire qu’elles provenaient d’indiscrétions particulièrement fiables tant on est frappé par leur conformité avec la fiche technique de l’iMac 2. Ce sont effectivement trois configurations qui sont proposées, qui intègrent toutes une carte graphique ATI Rage 128 bits avec 8 Mo de mémoire graphique SDRAM et la compatibilité AGP 2X. Le premier modèle en entrée de gamme offre une configuration très honnête, le second offre davantage d’espace en mémoire vive et sur le disque dur et marque surtout l’arrivée du DVD et du Firewire. Enfin, un troisième modèle plus coûteux mais plus musclé sonne l’introduction de la couleur graphite.

Plongeons nous dans les fiches techniques. De couleur myrtille, le premier modèle coûte 8190 francs TTC et recèle un processeur G3 à 350 MHz, un disque dur de 6 Go et deux ports USB. Il est doté de 64 Mo de mémoire vive extensibles à 512 Mo, un lecteur CD-Rom 24x, un modem interne 56K, un port Ethernet 10/100BaseT et peut accueillir en option la carte Airport pour communiquer sans fil sur Internet ou en réseau local. Plus rapide à démarrer si l’on en croit Apple, il est livré avec Mac OS 8.6, la suite intégrée AppleWorks et plusieurs logiciels dont le jeu Bugdom (voir édition du 7 juillet 1999) ou PageMill pour créer des pages Web.

La seconde configuration, disponible dans les cinq coloris habituels, sera commercialisée au prix de 10490 francs TTC. On trouve ici sous le nom “iMac DV” un processeur G3 cadencé à 400 MHz, accompagné de 64 Mo de mémoire vive et d’un disque dur de 10 Go. Pour la première fois, l’ordinateur est livré avec un lecteur DVD pour lire films et logiciels. Pas de tiroir, il suffit de pousser le DVD dans la fente. En plus des ports USB, deux ports Firewire font leur entrée pour accélérer l’acquisition de données vidéo à 400 Mbps, depuis un magnétoscope ou un appareil photo numérique. Pour transformer le Mac en station vidéo, Apple livre d’ailleurs avec cet ordinateur le logiciel de montage grand public iMovie.

Enfin, le modèle haut de gamme “iMac DV Special Edition” arrive en couleur graphite. Doté lui aussi d’un processeur G3 à 400 MHz, il possède 128 Mo de mémoire vive et un disque dur de 13 Go. Son prix : 12190 francs TTC.

Cette génération iMac apporte une autre nouveauté : des enceintes intégrées de meilleure qualité pour s’approcher davantage de la hi-fi, selon Apple. Sous la marque Odissey, elles proviennent du constructeur Harman/Kardon spécialisé dans les équipements audio pour les voitures haut de gamme et offrent apparemment une meilleure réponse dans une large gamme de fréquences. Pour découvrir leurs atouts, il faudra attendre les premières livraisons dans les magasins français. Quand ? Dès la semaine prochaine, selon une porte-parole de la firme à la pomme.

Pour en savoir plus : http://www.apple.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur