PLM : Lascom lève des fonds pour accentuer le business à l’international

CloudEntrepriseLevées de fonds
lascom-PLM-levee-fonds

Cet éditeur français de solutions de gestion du cycle de vie d’un produit lève 650 000 euros pour renforcer ses assises, se développer hors de france et s’étendre aux PME.

Lascom, éditeur de solutions PLM basé en Ile-de-France, annonce qu’il a réalisé dans le courant de l’été une levée de fonds de 650 000 euros auprès du fonds Sigma Gestion et de “ses actionnaires historiques*”.

Le capital social s’élève désormais à 1,4 million d’euros et les fonds propres s’élèvent désormais à 4 millions d’euros.

De quoi renforcer ses assises pour assurer son développement qui passe par l’international. Sachant que la société dispose d’une filiale à San Diego en Californie.

Cet éditeur de logiciel PLM (Product Life Management ou “gestion du cycle de vie d’un produit” en français), dont la création par Jean-Louis Henriot remonte à 1989, cherche à étendre ses activités hors de France après avoir restructuré son offre en 2011 (cession de son activité CAO).

Avec sa suite progicielle packagée phare, qui s’appelle Lascom PLM, Lascom vise deux marchés principaux : gestion des systèmes complexes et des produits de grande consommation et gestion des infrastructures (ingénierie industrielle et de construction). Mais il existe également une version en mode hébergé (SaaS) avec 25 systèmes gérés sous cette forme.

A ce jour, Lascom revendique 200 entreprises et organisations clientes dans divers secteurs (défense, aérospatial, ingénierie, construction…). Dans les dernières références, citons le cas de Technip (management de projets, de l’ingénierie et de la construction pour l’industrie de l’énergie, 36 500 collaborateurs dans 48 pays) qui a adopté son logiciel Lascom AEC.

Les clients les plus souvent cités sont Yoplait, Lactalis, Alstom Transport, Duke Energy, Pilkington et Eli Lilly.

En 2012, la société affiche un chiffre d’affaires de 11 millions de dollars (14 millions d’euros). “La société connaît une évolution de 15% de ses ventes de licences et consolide ses revenus sur ses activités de services et de maintenance”, est-il précisé dans sa communication financière.

Sur le marché PLM, Lasco tient à garder son étiquette “métier” et affronte la concurrence de grands acteurs européens comme Dassault Systèmes, SAP ou Siemens.

Et il lorgne le marché des PME, au-delà des grandes entreprises.

“Les PME se rendent bien compte qu’elles ont à gagner à mettre en place des PLM ‘métier’ et à récupérer à la fois l’aspect technologique mais aussi les méthodes capitalisées au travers des précédents clients de la solution”, explique Damien Andrieu, Chef de produit marketing opérationnel de la société Lascom, dans une récente contribution sur un blog maison dédié au PLM.

“En effet, l’implémentation d’un PLM est aussi l’occasion de prendre du recul sur les processus et les procédures de l’entreprise et de faire un tri entre les pratiques utiles qui seront intégrées dans l’outil et celle qui sont plus ‘historiques’ sans avoir de réels avantages.”

*Selon CXP, les principaux actionnaires sont des membres de “l’encadrement de Lascom, des fonds d’investissements, IDI et Crédit Agricole”.

—————————-

Quiz : Connaissez-vous les logiciels de comptabilité ?

———————————————-


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur