Plus de 100 millions de lecteurs Quicktime

Cloud
Information - news

La version 4 du célèbre lecteur d’Apple a été distribuée à plus de 100 millions d’exemplaires. “L’adoption de QuickTime par l’industrie et les consommateurs du monde entier a été phénoménale”, a déclaré Phil Schiller, d’Apple. On est allé jusqu’à trouver des copies de QuickTime 4 dans les paquets de céréales !

Une croissance incroyable, un tonus du tonnerre et une forme impeccable pour une durée d’existence d’une année et demie ! Pour un jeune bébé, le sujet est en réalité un senior du Net : QuickTime 4, la fringante application multimédia d’Apple, a été distribué à plus de 100 millions d’exemplaires ! Le secret de cet engouement incroyable ? Il faut aller le chercher dans la multitude de canaux de distribution utilisés, sachant qu’on a pu retrouver le logiciel jusqu’au fond des paquets de céréales des petits déjeuners.

Pour parvenir aux 100 millions d’exemplaires de Quicktime distribués, plusieurs modes de distribution ont en effet été utilisés. On dénombre pas moins de 54 millions de téléchargements, 6 millions de copies livrées avec les Mac, 22 millions de licences de distribution avec des applications et des ordinateurs (comme Adobe Premiere ou le Vaio de Sony), et enfin 45 millions de copies fournies dans des produits dérivés, comme les paquets de céréales ou les CD disposant de contenus enrichis. Tout compte fait, on arrive à pas moins de 127 millions de copies distribuées ! Toutes plates-formes confondues, car il s’agit d’un logiciel qui fonctionne aussi bien sous Windows que sous MacOS. A titre de comparaison, Microsoft déclare 200 millions de Windows Media Players enregistrés, toutes versions confondues, tandis que Real Networks compte 150 millions de Real Players téléchargés.

La mise à jour de ce logiciel se fait désormais par Internet. Ainsi la version 4.1 de QuickTime vous indique-t-elle, à la faveur d’une incursion sur le Web, si une mise à jour est proposée. Même opération avec la prochaine version de QuickTime, dont une version bêta est désormais disponible (voir édition du 11 octobre 2000). QuickTime 5 va même plus loin, car ses modules ne nécessiteront pas de redémarrage de l’ordinateur pour pouvoir fonctionner. Une fois l’installation effectuée, le fonctionnement pourra reprendre immédiatement. Un avantage indéniable lorsque l’on se trouve confronté à ces messages agaçants indiquant que vous ne disposez pas du plug-in adéquat.

Non content de réunir un vaste public d’utilisateurs, Apple a connu cette année lors de sa conférence QuickTime Live! qui se tenait jusqu’au 13 octobre en Californie, une augmentation de près de 25 % du nombre des participants par rapport à l’année dernière. 3 200 professionnels se sont également rendus à cet événement. La plupart des conférences et des ateliers organisés pour l’occasion étaient complets. Ces professionnels ont d’ailleurs profité de l’occasion pour renouveler leur soutien à QuickTime de plusieurs manières : en dévoilant un nombre important d’outils destinés à la nouvelle version dans la journée qui a suivi son annonce, ou en prévoyant, comme “Rolling Stone” avec une série de concerts “webdiffusés”, des événements exclusivement disponibles en QuickTime. Après 9 années d’existence, la technologie vidéo d’Apple se veut la plus professionnelle du marché. Elle est à la base du standard MPEG-4 et reste l’application permettant de disposer des contenus multimédia les plus interactifs du marché. Gageons qu’avec un tel succès et un tel soutien, on en entendra encore parler dans 9 ans !

Pour en savoir plus :

Le site QuickTime (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur