Plus de 500 millions de téléphones mobiles vendus en 2003

Mobilité

2003 a confirmé la reprise du marché mondial de la téléphonie mobile. Elle devrait se confirmer, et même s’amplifier, en 2004.

Si le marché des ordinateurs de bureau (voir édition du 30 janvier 2004) et des serveurs (voir édition du 2 février 2004), au niveau mondial et national, a repris des couleurs en 2003, celui des téléphones mobiles est franchement florissant. Selon les dernières estimations du cabinet Gartner, il s’est vendu plus de 510 millions de téléphones portables en 2003 sur la planète, soit une progression de 20 %. Pas mal pour un marché considéré comme saturé il y a deux ans.

Ecrans couleurs, nouveaux services (SMS, iMode…), réseaux mieux adaptés (GPRS en Europe, W-CDMA et CDMA 2000 en Asie) ont séduit les consommateurs. L’essentiel des ventes s’est fait sur le renouvellement des combinés. Mais les nouveaux marchés dit “émergents” (Chine, Inde, Russie et Brésil), n’ont pas été en reste et ont dépassé toutes les prévisions. Grâce notamment aux bas prix des appareils et aux offres agressives des opérateurs qui se livrent une guerre de parts de marché. Le Gartner illustre le cas avec l’Inde où 18 millions de téléphones ont été écoulés.

De belles perspectives pour 2004

Et la demande ne faiblit pas. Les premières estimations sur le premier trimestre 2004 amènent le Gartner à pronostiquer des ventes de 560 millions de téléphones mobiles pour 2004. Un marché qui doit faire rêver plus d’un constructeur informatique…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur