Les PME françaises revoient à la hausse leurs investissements IT

EntrepriseManagementNominations
capex-2014

Le baromètre CaPex (édition 2014) démontre un regain de confiance en l’avenir pour les TPE et PME françaises. Celles-ci comptent investir plus dans l’IT pour renforcer leurs activités existantes.

GE Capital publiait hier l’édition 2014 de son baromètre CapEx* évoquant les intentions d’investissements des entreprises européennes. En France, les nouvelles sont bonnes alors que les TPE et PME semblent connaître un regain de confiance en l’avenir.

Alors qu’au premier trimestre 2013 seulement 4% des dirigeants interrogés dans l’Hexagone s’estimaient confiants en l’avenir, ils sont désormais 23% à “positiver”.

Autre fait notable, les TPE et PME françaises voient leurs intentions d’investissement progresser à 41%, avec un focus sur les produits IT. Ainsi, alors qu’en 2013, les sociétés interrogées affirmaient vouloir dépenser 6,9 milliards d’euros dans du matériel informatique, leurs dépenses cumulées pourraient atteindre 10,8 milliards d’euros cette année.

Les logiciels informatiques sont eux aussi à l’honneur : le marché français concentrerait 7,8 milliards d’euros en 2014, contre 5 milliards depuis deux ans.

Néanmoins, même si les investissements IT s’accroissent, d’autres types d’actifs devraient concentrer la majorité des fonds investis. En l’occurrence, les outils de production industriels et les véhicules commerciaux.

Les PME investissent pour renforcer leurs activités et non pour les développer

Dans tous les cas, plus de la moitié des TPE et PME interrogées (55%) admettent que ces investissements ont pour but de mettre à niveau des équipements ou des solutions existantes afin d’améliorer leur efficacité. Le baromètre CapEx semble confirmer cet aveu en précisant que de nombreuses entreprises françaises manquent des occasions commerciales du fait d’équipements obsolètes.

En 2013, elles étaient près de 11% à rater des contrats, pour une perte totale estimée à près de 8,6 milliards d’euros. En 2014, cette valeur pourrait atteindre 29% du fait des faibles investissements concédés l’année précédente. La perte annuelle se chiffrerait alors à 11,4 milliards d’euros (une moyenne de 9700 euros par entreprise française).

Du point de vue des solutions d’investissement, le baromètre CapEx confirme la préférence des patrons français pour le financement “traditionnel” via les banques (84% d’entre eux) ou encore en fonds propres (41%). A contrario, le crowdfunding et le capital-risque, qui ont le vent en poupe en Grande Bretagne, ne semblent pas séduire les entrepreneurs français.

*Cette nouvelle édition du baromètre européen CapEx de GE Capital s’appuie sur des données recueillies auprès d’un échantillon de plus de 2 250 chefs d’entreprises européens durant le premier trimestre 2014. Les pays étudiés sont « EU-4 » (Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni) et « CEE-3 » (Pologne, République Tchèque, Hongrie).

capex-tpe-pme-france-investissements-2014
Le baromètre CaPex de GeCapital montre que les TPE et PME françaises sont plus confiantes en l’avenir.
Crédit image : GE Capital

Quiz : Connaissez-vous les matériaux qui composent les produits high-tech ?

Crédit image : sdecoret pour Shutterstock


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur