PME : Microsoft scelle une alliance cloud avec Bouygues Telecom Entreprises

EntrepriseRégulations

La division Entreprises de Bouygues Telecom va constituer une offre cloud progressivement : location de machines virtuelles d’ici la fin de l’année avant d’aller plus loin dans les services IaaS – SaaS.

Bouygues Telecom Entreprises va s’appuyer sur le cloud de Microsoft pour proposer des offres d’Infrastructure-as-a-Service (IaaS) et toucher les petites et moyennes entreprises et entreprises de taille intermédiaire (ce qui représente un vivier de 200 000 entreprises en France).

“Un segment qui utilise encore relativement peu le cloud”, considère Cyril Guetin, Directeur “Ligne de marchés cloud” chez Bouygues Telecom Entreprises.

Les deux partenaires ont officialisé ce partenariat ce matin à l’occasion de la rentrée Microsoft.

Concrètement, l’éditeur va proposer un “bac à sable” ou une brique cloud à la division BtoB de l’opérateur.

Celui-ci va ensuite concevoir une offre “dans le nuage” à travers laquelle  ses propres clients piocheront en fonction de leur besoin.

L’offre de Bouygues Telecom Entreprises se traduira par un portail en self-service ainsi qu’un support client en français.

Des services de location de machines virtuelles seront disponibles dans un premier temps (probablement d’ici la fin de l’année) mais aussi une offre de sauvegarde en ligne.

L’opérateur dévoilera alors les tarifs qui seront pratiqués, ainsi que son catalogue de services.

“Les PME clientes pourront choisir le lieu d’hébergement de leurs données, d’adapter leur stockage à l’évolution du volume de celles-ci, de prendre en charge des environnements Windows et Linux et de sélectionner la puissance machine nécessaire”, assure la division BtoB de Bouygues Telecom.

“C’est une proposition unique pour nos clients : le choix du lieu d’hébergement, en France ou en Europe de leurs données”, assure Richard Viel, directeur général délégué de Bouygues Telecom cité dans le communiqué.

La lisibilité du prix est perçue comme une exigence. “En termes de facturation, on reproche aux offres existantes des écarts en fin de mois. La prédictibilité du prix est essentielle”, commente Cyril Guetin.

Ensuite, l’opérateur BtoB envisage de creuser le filon du Software-as-a-Service (des services Internet hébergés comme la messagerie par exemple).

Les deux partenaires puiseront dans leurs ressources data centers.

“Nous disposons de centaines de mètre carré dans nos propres data centers. Nous avons les capacités suffisantes pour démarrer, sans construire de nouveaux centre de données”, déclare Cyril Guetin, directeur “Ligne de marchés cloud chez Bouygues Telecom Entreprises.

Sachant que les ressources de Microsoft sont plus larges en raison du déploiement de Windows Azure dans  des centres de données en France et en Europe censées offrir des garanties comme la réversibilité ou la sécurité des données.

Microsoft n’entretient pas de relations exclusives avec les opérateurs en matière de cloud.

“Quel que soit le fournisseur cloud du marché, il intègrera du Windows Server dans ses offres IaaS”, assure Jérôme Tredan, Directeur de la division serveurs et plates-formes cloud chez Microsoft France.

La segmentation des marchés est un paramètre important à prendre en compte comme le partenariat signé avec Atos pour viser le secteur public.

Parallèlement, Microsoft entretient aussi de très bonnes relations commerciales avec Orange Business Services, un des grands concurrents de Bouygues Telecom Entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur