Pogo, le PDA pour surfer tout en téléphonant

Mobilité

A mi-chemin entre l’assistant personnel et la mini tablette PC, Pogo est un petit appareil qui permet de surfer sur le Net via le réseau GSM à la vitesse d’un modem à 56 Kbits/s. Son secret ? Une technologie de compression propriétaire développée par Pogo Technology. De plus, il fait office de téléphone et de lecteur MP3. Dommage que l’objet soit encore bloqué chez ses concepteurs.

“Pourquoi attendre la 3G ?”, autrement dit l’UMTS, s’interrogent les concepteurs de la société britannique Pogo Technology sur la page d’accueil du site. Une question en forme de provocation pour mettre en avant les qualités d’un petit appareil, le Pogo. Ce client IP sans fil, qui se situe, par son format et son design, entre le PDA et la tablette PC, propose rien de moins que de surfer sur Internet à partir des réseaux GSM et GPRS. Bien sûr, certains heureux possesseurs d’un Palm ou autre PC de poche connecté peuvent déjà le faire. Cela dit, le Pogo recèle plus d’un tour dans son sac.

Notamment sa vitesse de transmission des données. Pogo Technology, la société créatrice, exploite une technologie de compression jalousement gardée secrète. Celle-ci permettrait de se connecter au Net jusqu’à 56 Kbits/s, même sur un réseau GSM, et de naviguer sur les sites conçus pour le Web. Une technologie qui, contrairement aux 9,6 Kbits/s du GSM, permet de simuler une consultation du Web en “3G-like”. L’écran de 3,8 pouces (9,6 cm) rétro-éclairé délivrerait une image en couleur et afficherait du HTML comme du Flash. On n’ose pas imaginer ce que le Pogo offrira avec les très hauts débits de l’UMTS (régulièrement revus à la baisse, il est vrai, voir notamment édition du 30 octobre 2001).

Le tout-en-un par excellence

Mais le Pogo n’est pas qu’un simple navigateur Internet. Le petit appareil (15 cm de diagonale, 2 cm d’épaisseur pour 240 g) fait aussi office de téléphone mobile avec identification de l’appelant et interface personnalisable, de client e-mail (Pop3 et Imap) et de lecteur MP3. Il intègre également la gestion des SMS. Des applications d’agenda, de répertoire et de calendrier sont incluses dans le système, ainsi que des outils de synchronisation avec le PC. Son interface Multimedia Card permet de gonfler sa mémoire jusqu’à 64 Mo.

Dans un premier temps, le Pogo sera distribué au Royaume-Uni par Carphone Warehouse à partir de janvier prochain. Aucune date de lancement pour l’Europe et le reste du monde n’est pour le moment précisée. Mais les responsables sont confiants et s’appuient sur une étude IDG qui évalue à 26 milliards de dollars le marché des appareils sans fil pour 2004. En attendant, Pogo Technology profite du vide actuel pour faire le pont entre l’actuel GSM et le prometteur UMTS… s’il ne s’agit pas d’un pur coup de marketing.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur