Pokémon Go : record sur l’App Store en une semaine

Apps mobilesMobilité
pokemon-go
1 0

Pokémon Go, le jeu mobile de The Pokémon Company, entre dans les annales avec un record de téléchargements battu sur l’App Store.

The Pokémon Company peut se frotter les mains avec son hit planétaire Pokémon Go.

Le jeu mobile usant de la réalité augmentée vient tout simplement de terrasser un record sur l’App Store. Piafabec, Salamèche, Pikachu et consorts ont suscité un intérêt tel que le jeu est désormais le plus téléchargé de tous les temps en une semaine sur l’App Store.

L’information a été confirmée par Apple au site Polygon, sans que le nombre de téléchargements soit toutefois divulgué.

Un record qui prend encore plus de relief quand on sait que le lancement de Pokémon Go s’est fait suivant plusieurs vagues. Disponible actuellement dans 30 pays (dont la France), il a tout d’abord été lancé aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande et en Australie avant de partir à la conquête d’autres pays, le dernier en date étant le Japon.

Même raz de marée dans tous les marchés où il a été lancé, le jeu trustant la première place dans le classement des jeux gratuits, que ce soit sur l’App Store donc mais aussi sur le Google Play d’Android. Il détrône des hits tels que Candy Crush Saga, Facebook Messenger, Game of War ou encore Snapchat.

Un engouement qui se traduit par des revenus colossaux pour The Pokémon Company et par effet de ricochet pour Apple.

Les estimations tablent sur une fourchette comprise entre 1 et 2,3 millions de dollars générés par jour. Selon le cabinet SuperData Research spécialisé dans l’analytique sur mobile, le jeu aurait généré jusqu’à 14 millions de dollars au 11 juillet. Voilà qui ne prend pas en compte les revenus liés au merchandising (avec par exemple le bracelet Bluetooth Pokémon Go Plus proposé à 40 euros et déjà en rupture de stock) ou encore les partenariats (comme avec McDonald’s par exemple).

Pour rappel, Pokémon Go est un jeu de type freemium. Il est donc proposé gratuitement au téléchargement, avec des options d’achats pour des Poképièces, l’argent virtuel du jeu qui permet d’acheter différents accessoires (encens pour attirer les Pokémon, Pokéballs pour les capturer, œufs pour en élever…) qui facilite la progression dans le jeu.

Le joueur devient dresseur de Pokémons qu’il doit capturer pour les faire figurer dans son Pokédex (l’inventaire des Pokémons détenus) avant de les faire évoluer. Ceux-ci vont alors prendre part à des combats dans des arènes, ce qui permet de glaner des Poképièces.

Le jeu exploite la réalité augmentée pour faire apparaître le Pokémon combattu en surcouche sur l’écran de son terminal mobile. Le joueur est invité à se déplacer physiquement dans son environnement pour partir en quête de Pokémons à capturer et pour défendre les couleurs de sa faction.

Voilà qui n’est pas sans rappeler le jeu mobile Ingress également développé par Niantic Labs. Les ressorts sont les mêmes. À la différence que Pokémon Go jouit d’une très grande popularité dans le monde entier.

(Crédit photo : @Niantic Labs)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur