Polycom réconcilie téléprésence et mobilité

CloudMobilitéTablettes

Polycom adjoint la mobilité à son offre logicielle de téléprésence. Les entreprises équipées en tablettes pourront y déployer RealPresence, une application de visioconférence.

Polycom diversifie son offre logicielle de téléprésence et s’attaque aux terminaux mobiles, les tablettes tactiles en tête. Destinée aux entreprises, sa solution RealPresence se base sur un protocole ouvert pour se greffer sur de nombreuses plates-formes matérielles et architectures réseau.

Cette universalité à l’usage n’est pas sans rappeler la surcouche qu’a intégré Cisco à son ardoise Cius, équipée d’Android Gingerbread.

A ceci près que Polycom va plus loin, restreignant toutefois son offre à la visioconférence, par le biais d’une simple application disponible sur l’App Store et l’Android Market.

L’objectif n’est pas d’instituer en entreprise un écosystème propriétaire qui permettrait la prise de contrôle d’appareils conçus en parallèle, comme des stations d’accueil équipées de combinés téléphoniques.

Il s’agit plutôt de surfer sur la démocratisation des tablettes pour unifier, sous l’égide d’un protocole de communication, une constellation d’écrans connectés.

Parmi les applications concrètes d’un tel service, la prise de contact immédiate avec des experts dans le secteur médical ou bancaire.

Polycom évoque par ailleurs l’enseignement à distance et le téléconseil.

L’hétérogénéité fait-elle bien les choses ? Toujours est-il que cette extension de la solution RealPresence favorise la collaboration en milieu professionnel, dans le cadre de réunions à distance et de télétravail.

Son usage s’adjoint à celui du cloud, avant cette union déjà annoncée par Polycom, pour associer à la messagerie instantanée un rendu vidéo en haute définition, sur tout réseau local ou virtuel (VPN).

Les quelques fonctionnalités de correction sonore et visuelle se chargent de minimiser les inégalités matérielles entre les machines d’entrée de gamme et leurs homologues de standing professionnel.

Par ce biais, chaque salarié, dans l’exercice de la mobilité, est amené à prolonger l’expérience domestique que lui procure sa tablette.

De quoi aborder plus sereinement le tournant numérique, alors qu’une récente étude montre que 21% des TPE ne disposent pas d’un parc informatique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur