Portable XO : la Fondation OLPC accusée de violation de brevet

Mobilité

Les relations entre la Fondation OLPC et le Nigéria s’assombrissent.

Lagos Analysis Corporation (Lancor) a porté plainte contre la Fondation One Laptop Per Child (OLPC) pour violation de brevet. La plainte porte sur un pilote de quatre touches majuscules du clavier de l’ordinateur qui, selon l’entreprise, a été illégalement obtenu par un procédé de décompilation (reverse ingineering) par OLPC pour son portable XO. Les touches majuscules (shift-key) sont utilisées pour écrire dans de multiples alphabets.

Soit ils font ce qu’il faut, c’est-à-dire négocier le prix de la licence avec nous comme ils l’ont fait avec d’autres entreprises, soit ils arrêtent tout“, a déclaré au Boston Globe Ade Oyegbola, fondateur et directeur général de Lancor.

Ade Oyegbola affirme que Lancor a développé le clavier sur plus de 7 ans pour supporter les différentes langues parlé au Nigéria. En doublant le nombre de touches majuscules, les utilisateurs peuvent générer plus facilement des caractères accentués des tildes, Umlaut et d’autres symboles.

Dans un communiqué Robert Fadel, directeur financier et des opérations pour la Fondation OLPC, déclare : “OLPC, une organisation non lucrative à vocation d’éducation, a entendu dire que Lancor a porté plainte au Nigéria mais n’a reçu aucun document officiel relative à cette plainte à ce jour. OLPC a le plus grand respect pour les droits de la propriété intellectuelle. A la connaissance d’OLPC, toutes les propriétés intellectuelles utilisées dans le XO appartiennent à la Fondation, ou bien sont licenciées. Tant que nous n’aurons pas reçu une copie de la plainte, et après l’avoir étudiée, nous ne commenterons pas l’affaire.

OLPC a eu des relations mouvementées avec le Nigéria, en dépit de l’enthousiasme précoce. Le pays avait commandé des ordinateurs XO en 2006 mais a annulé sa commande au profit du Classmate d’Intel en octobre 2007.

Ministre de l’éducation nigérienne, le Dr Igwe Aja-Nwachuku a fait remarquer auprès de la BBC que les établissements scolaires appauvris avaient d’autres urgences. “Quel est l’intérêt d’introduire un OLPC quand [les enfants] n’ont pas de chaise pour s’asseoir et apprendre? Quand ils ne possèdent pas d’uniformes pour aller à l’école? Quand ils ne disposent d’aucun moyen?

Adaptation de l’article Nigerian firm slaps patent suit on OLPC de Vnunet.com en date du 29 novembre 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur