Portefeuilles mobiles : Google et Apple seront les principaux concurrents des opérateurs

Mobilité
m-paiement PayPal s'associe à SoftBank

Les services de paiement mobile avec un smartphone vont prendre leur envol en 2012 : la guerre des portefeuilles mobiles aura bien lieu. Selon ABI Research, elle opposera Google et Apple aux opérateurs de téléphonie mobile.

Les services de paiement mobile à l’aide d’un smartphone vont se développer à compter de 2012. Cet essor ira de pair avec celui de la technologie sans fil NFC (Near Field Communication) grâce à l’intégration de puces ad hoc dans les terminaux mobiles.

Mais si les opérateurs de téléphonie mobile seront les principaux acteurs de ces services, la tendance commencera à s’inverser l’année prochaine.

Google a déjà lancé son Google Wallet dans certaines grandes villes américaines (San Francisco et New York). Son usage reste limité à certaines enseignes et, qui plus est, il est nécessaire de disposer d’un Samsung Nexus S avec un abonnement souscrit auprès de l’opérateur Sprint.

Mais selon Mark Beccue, analyste dans le domaine du commerce mobile et du NFC pour le cabinet ABI Research, avant la fin 2012, le service Google Wallet fonctionnera sur de nombreux smartphones avec plus de commerçants.

Google donc, puis aussi Apple, vont donc rogner sur les parts de marché des opérateurs de téléphonie mobile. Ces derniers fourniront 75% des solutions de paiement par smartphone en 2012, mais plus que 63% en 2016.

Selon Mark Beccue, “Apple va lancer un produit lié  au portefeuille mobile en 2012. Les opérateurs partenaires d’Apple lui permettront de proposer son offre aux clients disposant d’un iPhone, qu’ils proposent ou non eux-mêmes un service de portefeuille mobile concurrent.

Paradoxalement, les banques et autres organismes financiers auront du mal à percer sur le secteur.

Le marché est en pleine expansion et, en 2016, quelques 594 millions de mobinautes utiliseront des portefeuilles mobiles via la technologie NFC intégrée dans les smartphones, relève ABI Research.

Les Etats-Unis, l’Europe de l’Ouest, le Japon et la Corée du Sud seront les principales régions concernées par ce mode de paiement.

 

 

Crédit photo : © bannosuke-Fotolia-com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur