Pour Forrester, l’innovation doit dépasser le cadre des systèmes fermés par Etat

Mobilité

Le cabinet d’études a procédé à l’évaluation de 26 pays en termes
d’innovation. Cinq pays, dont la Finlande, l’Irlande et les Etats-Unis , se
distinguent.

La Finlande, l’Irlande, la Suède, la Suisse et les Etats-Unis figurent parmi les pays les mieux positionnés en termes d’innovation mondiale.

Après avoir évalué 26 pays différents, le cabinet Forrester Research a observé que les pays développés comme les Etats-Unis et le Japon dépensaient en moyenne 1270 dolars par habitant dans le domaine de la R&D mais sans réellement bénéficier du fruit de leurs investissements scientifiques et technologiques.

L’argent des contribuables est littéralement gaspillé pour la simple raison que bon nombre de politiciens et de bureaucrates ont tendance à confondre l’innovation avec l’invention. C’est ce qu’il ressort de l’étude du cabinet intitulée Forrester Wave: National Innovation Networks Q4 2006*.

“La responsabilisation, la puissance, la richesse et le bien-être d’une nation dépendent bien plus du déploiement de l’innovation que de l’invention en soi”, a déclaré Michelle de Lussanet, directeur de recherche chez Forrester.

“Le plus gros défaut de la plupart des donneurs d’ordre en charge de l’innovation est qu’ils ont tendance à voir les Etats comme des systèmes fermés. Comme si les Etats devaient puiser toutes leurs capacités d’innovation en interne. Cela est impossible.”

L’étude privilégie au contraire l’idée d’un écosystème mondial d’innovation collaborative entre les pays, entreprises, universités et autres organisations.

Ces “réseaux d’innovation” supposent des pays qui identifient et assument un rôle spécifique (invention, transformation, finance et courtage) en adéquation avec leur pôle de compétences uniques.

Selon Forrester, les sociétés pionnières telles que IBM, Procter & Gamble et BT ont d’ores et déjà maîtrisé les réseaux mondiaux d’innovation d’entreprise.

Mais, à en croire les analystes, c’est aujourd’hui au tour des instances gouvernementales d’encourager et de renforcer ces structures de marché collaboratives en instituant des politiques publiques tournées vers l’avenir.

“Pour réussir dans le réseau de valeur d’innovation au niveau mondial, les nations doivent renoncer à leur attitude de repli en matière d’innovation “, a déclaré le PDG de Forrester Navi Radjou.
“Elles doivent exploiter leurs points forts et s’associer aux nations complémentaires capables de les mettre en valeur.”

*Les 26 pays scrutés sont membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). La France fait donc partie du panel.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 5 mars 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur