Pour mettre un turbo dans son iMac

Mobilité

Trop lents les premiers iMac ? Si les 233 MHz des premiers G3 ne suffisent plus, un simple changement de carte processeur les fera passer à 466 MHz.

Lors de sa sortie, le premier iMac à 233 MHz était l’un des ordinateurs d’entrée de gamme les plus puissants du marché, toutes marques confondues. Ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui. Newer Technology propose de donner un coup de jeune à son cher iMac, tout simplement en changeant sa carte processeur. Le système s’appelle iMaxpowr et utilise un processeur G3 à 466 MHz, épaulé par 1 Mo de mémoire cache (backside cache) branchée sur un bus mémoire à 155 MHz. Selon son constructeur, cet upgrade permettrait de doubler les performances de l’iMac à 233 MHz. Le système est également utilisable sur les iMac à 266 et 333 MHz.

Le principe de mise à jour est relativement simple, même si la manipulation n’est, semble-t-il, pas conseillée par Apple. Une fois la carte processeur remplacée, ce qui ne demande guère qu’un ou deux tours de tournevis, l’iMac redémarre, quelque soit sa version de MacOS. C’est tout. Une cassette vidéo expliquant le processus est même livrée avec le matériel.

L’autre originalité de cette mise à jour matérielle concerne son prix. Normalement vendu 699 dollars (environ 4 500 francs), le système bénéficie d’une réduction de 200 dollars si la carte processeur qu’il remplace est renvoyée à Newer Technology dans les 5 jours. Au delà de cette limite, le rabais n’est plus que de 150 dollars, ce qui n’est tout de même pas négligeable. Tous les frais de port restant à la charge de Newer Technology. Dans le meilleurs des cas, l’iMaxpowr revient donc à 499 dollars (soit moins de 3 000 francs). Un prix largement moins élevé que celui d’une nouvelle machine.

Pour en savoir plus : Newer Technology


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur