Pour signer à l’encre et électroniquement

Mobilité

Avec sa pointe plastique et sa pointe bille, le nouveau stylet de Wacom permet de signer à l’encre un document tout en le protégeant numériquement. A l’aide d’un tablette graphique de la marque, bien sûr.

Le spécialiste de la tablette graphique passe du stylet au stylo en proposant le Graphire Inking Pen. Grâce à sa pointe interchangeable, il est possible de l’utiliser en classique stylet de pointage sur une tablette de type Graphire ou comme stylo à encre sur une feuille. Le plus, c’est que ce stylo est livré avec un logiciel de reconnaissance de signature électronique. L’idée de Wacom est de fournir un double ensemble de sécurisation de document. D’un même coup de stylo, l’utilisateur peut signer un document à la fois physiquement et numériquement. Le logiciel se chargeant d’interdire toute modification sur le fichier ainsi protégé. La signature peut également servir de mot de passe pour accéder à l’ordinateur par exemple.

Comme tous les stylets de la gamme, l’Inking Pen fonctionne sans fil et sans pile et est sensible à la pression. Il sait en différencier 512 niveaux. Le logiciel de protection biométrique analyse la forme, la vitesse, l’ordre des tracés et les mouvements de la main vers la tablette.

Ce stylo pourra être acquis seul, au prix de 50 dollars (environ 400 francs) et fonctionne avec toute tablette Graphire. Le système fonctionne sous Windows et MacOS. Pour l’instant, aucune date de disponibilité n’a été annoncée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur