Power Mac G5 : l’Apple Store vend la mèche !

Mobilité

Les spécifications de base des prochains Power Mac sont apparues environ 30 minutes dans la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 juin sur le site de commerce en ligne de Cupertino. De quoi réjouir les couche-tard et les lève-tôt qui se sont rués sur les forums pour commenter la nouvelle. Incrédulité, joie et même extase ont balancé le coeur des aficionados. Les sites de rumeurs ont relayé la bonne nouvelle. Mais ne fallait-il pas que la communauté fasse preuve d’une certaine retenue ?

C’est vers 11h30 sur la côte ouest américaine que le site de commerce en ligne d’Apple a éventé le secret : les caractéristiques de ses prochains Mac de bureau. Pendant près de 30 minutes, ces quelques détails ont été lisibles sur la page de présentation des Power Mac G4 (avec la photo de l’ancien modèle). Les spécifications présentées valident la vague de rumeurs qui s’était emparées de la communauté Apple depuis plusieurs mois (voir édition du 9 mai 2003). Il s’agit même de la version haute qui avait été supputée. C’est sans doute le site MacRumors suivi de près par MacMinute et du forum de l’éditeur Ambrosia Software, qui ont révélé initialement l’indiscrétion aux Etats-Unis. De ce côté-ci de l’Atlantique, les sites francophones MacBidouille, MacGeneration et MacPlus ont suivi avec des réactions immédiates dans les forums.

“Je ne peux plus attendre pour voir si c’est vrai”, a aussitôt lancé un participant sur un des forums américains. “C’est un hack, c’est presque sûr”, indiquait un autre intervenant, qui ne pouvait pas croire à une erreur de mise en ligne. La théorie du Hack (le détournement du site d’Apple) s’est propagée comme une traînée de poudre, soulevant les passions des fans, qui tentaient de discerner, qui une modification de l’utilisation des polices de caractères habituellement retenue par Apple sur ses sites, qui une erreur dans la dénomination du fichier graphique utilisé. “1.6, 1.8, 2 GHz dual PPC G5 (…), 1 GHz processor bus, jusqu’à 8 Go de ram (…). Je me demande en effet si tout cela est sérieux”, s’interroge shenmue sur le forum d’un site européen. Et les coeurs des plus fervents fans ont valsé encore une partie de la nuit aux Etats-Uni : “Ah mon Dieu ! Je suis dans un état de choc lamentable !! Biprocesseur à 2 GHz !!!!???? Ah mon Dieu”, semble crier un hystérique sur un autre forum.

La vérité est ailleurs

Et les spéculations sur le caractère intentionnel ou non de la révélation de fuser de tous les côtés : “Est-ce que ce ne serait pas drôle si Apple avait intentionnellement posté ceci, juste pour lancer tous les sites de rumeurs sur des spéculations ? Ceci leur permettrait de ruiner la crédibilité de la plupart des sites d’un seul coup, s’ils n’annonçaient pas de nouvelles machines”, écrit Dylan, sur les forums de MacWhispers, l’un des sites les plus engagés dans les rumeurs sur les nouvelles machines qu’Apple est supposée présenter lundi 23 juin en simultané à la WWDC de San Francisco (voir édition du 24 mars 2003) et à Berlin. “En pub, ça s’appelle du teasing : on met l’eau à la bouche, l’attente est exacerbée et l’effet d’annonce décuplé !”, souligne un internaute sur le forum de MacGeneration. Mais la vérité est ailleurs : l’équipe américaine de l’Apple Store a fermé le site pendant près de 20 minutes pour le remettre en ordre. Elle a par la suite passé la nuit du jeudi 19 au vendredi 20 juin, à appeler les sites de rumeurs du monde entier pour limiter les dégâts, en leur demandant de retirer les captures d’écrans qui n’ont pas manqué d’être reproduites. Une bonne partie des sites a obtempéré, marquant par là leur volonté de ne pas ajouter de l’huile sur le feu : une marque de retenue qui les honore.

Car cette boulette risque fort de coûter leurs places à une partie de l’équipe qui était chargée de préparer le rafraîchissement de l’offre tarifaire de la firme. L’erreur, quelle qu’elle soit, devrait surtout donner à penser à la direction d’Apple : il est possible d’obtenir beaucoup des sites de rumeurs, par un simple coup de fil ! L’intervention des avocats de la firme n’est pas la seule alternative. Et l’exemple de la réaction du site de MacRumors aux USA ou de MacBidouille en France, animés par des équipes de passionnés, est à méditer. Reste que la bourde était suffisamment éventée pour qu’elle ne fasse pas l’objet de reprises sur tous les continents. Aujourd’hui, si l’aspect extérieur du nouvel ordinateur d’Apple n’est toujours pas connu (voir édition du 15 avril 2003), ses caractéristiques techniques le sont. De quoi conclure que ces machines devraient marquer d’une pierre blanche l’histoire de la firme : Apple prépare une nouvelle ère de l’informatique personnelle !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur