PowerMac G4 : nouveaux modèles pour anciennes performances ?

Mobilité

Les nouveaux PowerMac sortis il y a une semaine font déjà parler d’eux : les performances des machines dotées de biprocesseurs à 1 GHz sont égales… à celles des modèles précédents tournant également à deux fois 1 GHz ! Cherchez l’erreur ! Et pourtant, il y en a une : montés sur une architecture plus performante, ils devraient en profiter. D’autres bizarreries technologiques font crier à l’opération de marketing intensive. Pour cacher une année de disette à venir ?

A peine sortis, les nouveaux PowerMac, dans leurs versions à deux fois 867 MHz et deux fois 1 GHz, ont été passés au peigne fin. Bare Feats, par exemple, démontre que le Xserve, le PowerMac QuickSilver et le nouveau PowerMac, tous les trois des biprocesseurs tournant à 1 GHZ, fonctionnent pratiquement à la même vitesse ! Normal, direz-vous, ils disposent des mêmes fréquences de processeurs. Hé bien non, pas si normal que ça : tandis que l’ancien PowerMac fonctionne sur une carte mère dotée d’un bus système tournant à 133 MHz et d’un bus mémoire faisant transiter 1 Go par seconde sur de la mémoire SDRAM, le Xserve et le nouveau PowerMac, quant à eux, se sont vus dotés de bus système légèrement plus rapides : 167 MHz. Là où il y a du changement, c’est sur leurs bus mémoire : 2,1 Go/s pour le Xserve et 2,7 Go/s pour le nouveau PowerMac ! Plus de deux fois plus rapide que celui du QuickSilver ! Et pour cause, tant le Xserve que le dernier PowerMac disposent de mémoires dynamiques, de la DDR SDRAM. D’où l’énigme : comment se fait-il que des machines disposant de ressources permettant des calculs plus intensifs fournissent des résultats presque rigoureusement similaires ?

Bus système et mémoire cache L3

Les techniciens se perdent en conjectures, mais la réponse finale semble un peu complexe : l’architecture développée pour les derniers PowerMac par Apple semble bien bloquée par le bus système (un goulet d’étranglement pour les deux processeurs qui se concurrencent pour y accéder) et la mémoire cache L3 joue sans doute un rôle important en termes de performances. Le nouveau PowerMac 1 GHz dispose de moitié moins de ce type de mémoire que l’ancien ! D’où le peu de différences de performances. Par ailleurs, il semble que le processeur utilisé, un PowerPC 7455, soit une version “overclockée” de G4 à 800 MHz ! Pourquoi diable Apple s’est-elle amusée à ces manipulations techniques ? Quel en est l’objectif ? La solution la moins aberrante a été exposée par USS Clueless. Pas la moindre preuve, annonce le titre du site, mais elle s’avère tout à fait plausible… En sortant un tel “mutant” technologique (de la mémoire DDR sous-utilisée, un bus système bloqué, des processeurs sous perfusion, de la mémoire cache L3 guillotinée sur le modèle biprocesseur à 1 GHz?), Apple laisse transparaître un problème récurrent : le G4 est essoufflé ! Le seul moyen que le constructeur californien ait trouvé pour le faire tenir encore quelques mois, c’est de jouer sur l’équilibre de l’architecture matérielle du PowerMac. Bien sûr, jamais Apple ne confirmera une telle supposition. Toutefois, pour le site, que la firme se lance dans ce type de manipulations ne peut signifier qu’une chose : Motorola est arrivé en bout de course avec le G4. La version à 1,25 GHz pourra sans doute être tirée jusqu’à 1,4 ou 1,6 GHz, mais il ne faut pas en espérer beaucoup plus.

Le nouveau PowerMac, un cautère sur une jambe de bois ? Il souligne en fait le peu d’espoir d’Apple de disposer d’un G5 (ou tout autre processeur) rapidement. La firme va vraisemblablement devoir endurer une nouvelle année de traversée du désert technologique en attendant la prochaine génération de processeurs, qu’on dit issue des laboratoires d’IBM et basée en partie sur le Power4. En attendant, il n’est pas impossible que le PowerMac passe de deux à quatre processeurs, histoire de faire avaler la pilule à la clientèle de la Pomme. A l’appui de cette thèse, la puissance électrique disponible sur le nouvel appareil : deux fois plus que sur l’ancien. De quoi ajouter deux processeurs supplémentaires, à moins que le G4 à 1,25 GHz ne consomme énormément !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur