Précision sur le logiciel libre à l’Assemblée

Mobilité

Interrogé hier sur la proposition de loi sur le logiciel libre déposé par trois députés de la majorité, le président de l’Association francophone des utilisateurs de Linux et des logiciels libres souhaite apporter un complément de réponse.

Les trois députés socialistes Jean-Yves Le Déaut, Christian Paul et Pierre Cohen ont déposé une proposition de loi pour rendre obligatoire dans les services de l’Etat l’usage de logiciels dont le code source est ouvert (voir édition du 26 avril 2000). Stéphane Fermigier, président de l’Association francophone des utilisateurs de Linux et des logiciels libres, nous signale qu’il n’est pas opposé à ce que les députés optent pour une ouverture limitée du code source. “Il s’agit d’un compromis qu’en l’état actuel je juge satisfaisant. Exiger plus, bien que cela soit beaucoup plus intéressant en termes de transparence et de sécurité, rendrait beaucoup plus hypothétique la possibilité de voir la loi adoptée rapidement”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur