Première mise en concurrence pour acquérir les droits mobiles du football

Mobilité

La LFP lance un appel à candidature pour l’attribution des droits mobiles de la Ligue 1 et la Ligue 2.

Après les droits de diffusion des matches de football à la télévision et Internet (voir édition du 10 décembre 2004), place aux téléphones mobiles. Pour la première fois, la Ligue de Football Professionnel (LFP) lance un appel à candidature pour attribuer les droits mobiles de la Ligue 1 (saison 2007-2008) et la Ligue 2 (saison 2006-2007).

Les droits mobiles font l’objet de deux lots distincts : le premier est consacré à la diffusion d’extraits des matches en quasi-direct ou en léger différé. Le second concerne la partie des magazines disponible sur mobile avec des résumés de matches et les meilleurs moments des rencontres.

Calendrier établi

Cet appel est ouvert à tous les distributeurs et éditeurs de services mobiles. Les prétendants ont jusqu’au 23 décembre 2005 à 12h00 pour se manifester auprès de la LFP. Ils disposeront ensuite d’un délai de 27 jours pour monter leur dossier à rendre avant le 19 janvier 2006. L’instance du football professionnel en France compte rendre sa décision concernant les attributions définitives le 27 janvier 2006.

Pour départager les gagnants de cette mise en concurrence, elle compte prendre en compte la “qualité” des dossiers mais aussi “l’offre financière”.

Tous les candidats seront appelés à défendre leur dossier au cours d’une audition avec le comité de suivi de la LFP.

Orange et SFRétudient le dossier” chacun de leur côté

A priori, les premiers acteurs potentiellement intéressés sont les opérateurs mobiles. Contacté par Vnunet.fr, Orange indique qu’il “étudie le dossier”. Une décision devrait survenir “dans les prochains jours”. SFR indique de son côté “prendre connaissance du dossier”. Bouygues Télécom n’a pas répondu à nos sollicitations.

Orange avait noué des liens avec les clubs de football de première division de manière précoce. Dès 2001, à peine les licences UMTS attribuées, l’opérateur mobile avait signé un accord avec la Ligue Nationale de Football (ex-LFP).

Le montant des droits (UMTS et marketing) était évalué à l’époque à 15 millions d’euros par an. Ce contrat s’achève en juin 2006.

De son côté, SFR a signé des accord avec l’UEFA pour exploiter en vidéo sur mobile la saison 2005-2006 de la Ligue des Champions.

L’opérateur mobile de Vivendi Universal a également pris position pour assurer la couverture 3G du Mondial 2006 en Allemagne (voir édition du 11 octobre 2005).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur