Premières mises à jour induites par MacOS 8.5

Cloud

A l’instar de Microsoft qui diffuse un patch pour Office 98, certains éditeurs doivent mettre à jour leurs logiciels pour qu’ils tournent correctement sur MacOS 8.5. L’optimisation du système a généré de rares incompatibilités.

Plus fonctionnel et plus facile à utiliser, MacOS 8.5 est aussi beaucoup plus performant que la précédente version. Il faut dire qu’Apple a joué la carte de l’optimisation. Le système a été optimisé pour les PowerPC et la nouvelle mouture ne tournera pas sur les Mac à base de 680×0. Attention, les cartes d’extension ne sont pas reconnues non plus : il faut que la machine soit un PowerPC d’origine. Premier bénéficiaire de cette mise à jour, AppleScript a été complètement réécrit pour tirer parti des instructions PowerPC. On peut désormais automatiser une foule de tâches faisant intervenir les dossiers, les tableaux de bord ou les applications. Cependant, il faudra parfois recompiler les scripts écrits avec les précédentes versions pour que tout tourne parfaitement. Mais si on respecte les principes clairement énoncés par Apple, pas de raison de rencontrer des problèmes.

Du côté des éditeurs, pas de souci non plus ou presque. Seule une petite minorité a annoncé des mises à jour de logiciels qui ont des difficultés avec MacOS 8.5. Microsoft propose un patch sur son site pour la suite Office 98. Connectix a modifié son émulateur Virtual PC. Dr Solomon a revu son antivirus et le fabricant de périphériques Kensington a réécrit son gestionnaire de souris, Mouseworks. Des cas somme toute marginaux. Pour en savoir plus, le site américain Version Tracker liste toutes les nouveautés : http://www.versiontracker.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur